•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La santé publique enquête sur une éclosion de légionellose à Moncton

Six cas ont été confirmés dans la région.

La bactérie responsable de la légionellose.

La bactérie responsable de la légionellose

Photo : La Presse canadienne / AP / Janice Haney Carr

Radio-Canada

Les autorités de santé publique au Nouveau-Brunswick mènent une enquête après la découverte de six cas confirmés de légionellose en moins de deux semaines dans la région de Moncton.

Le Dr Yves Léger, médecin hygiéniste régional, recommande aux personnes qui développeraient des symptômes semblables à ceux de la pneumonie ou des symptômes respiratoires, comme de la fièvre, des frissons, une toux, un essoufflement, des douleurs musculaires et des maux de tête, de consulter rapidement un médecin ou de composer le 811.

La légionellose est une maladie causée par la bactérie Legionella. Elle peut être présente dans les cours d’eau naturels et dans les réseaux d’eau artificiels, comme les climatiseurs, les tours de refroidissement, les baignoires à remous (communément appelées bains-tourbillon), les spas et les fontaines.

Les personnes âgées, celles ayant un système immunitaire affaibli ou une maladie chronique, les fumeurs, les personnes qui consomment régulièrement de l’alcool en grande quantité, et les personnes qui travaillent en présence d’installations d’eau artificielles, comme les employés d’entretien des systèmes de climatisation, courent un plus grand risque de contracter la maladie, ajoute vendredi le Dr Léger dans un communiqué du ministère de la Santé.

Les gens ne tombent pas malades en buvant de l’eau, précise-t-on.

En 2019, une éclosion de légionellose dans la région de Moncton avait entraîné l’hospitalisation de 16 personnes. L’entreprise de production de cannabis Organigram avait reconnu que les tours de refroidissement situées sur le toit de son usine étaient à l’origine de l’éclosion.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !