•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour en classe à l’automne : une excellente nouvelle pour le Cégep et l’UQAT

La façade de l'entrée principale du Cégep.

Le campus de Rouyn-Noranda du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue (archives)

Photo : Karine Aubin

Attendue depuis longtemps par les cégeps et les universités, l'annonce de la ministre de l'Enseignement supérieur Danielle McCann confirmant la rentrée en présentiel réjouit les établissements d'enseignement supérieur de la région.

Même si la possibilité d'un retour en classe avait déjà été évoquée, il s'agit d'une excellente nouvelle pour la directrice des communications et affaires étudiantes du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Kathleen Slobodian.

Ce n’est pas une surprise, on avait déjà eu un cue, une information de prévoir ce scénario-là. C’est sûr que, dans le contexte actuel de pandémie, on prévoyait des scénarios A, B, C, D, mais le scénario du présentiel était sur la table, donc on était très contents qu’il se concrétise ce matin avec cette nouvelle, affirme-t-elle.

À l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), la nouvelle est également accueillie avec joie, indique le recteur, Vincent Rousson.

L'homme sourit à la caméra. Il porte des lunettes.

Vincent Rousson, recteur de l'UQAT (archives)

Photo : Gracieuseté : UQAT/Louis Jalbert

En fait, la surprise, c’est la distanciation, parce que nous, on avait déjà annoncé au printemps dernier que nous serions en présentiel, donc ça, c’était déjà quelque chose sur lequel on avait travaillé à l’université. On travaillait sur différents scénarios, du 1 mètre, du 2 mètres, mais le scénario le plus optimiste, c’était sans distanciation, alors là on est très contents aujourd’hui de l’annonce du ministère, confirme M. Rousson.

Les deux établissements scolaires encouragent fortement les étudiants à recevoir les deux doses du vaccin contre la COVID-19.

Les étudiants prêts à revenir

La présidente de l'Association générale étudiante de l'UQAT (AGEUQAT), Daphnée Perron-Cordero, rapporte qu'au printemps, l'université les avait déjà informés qu'elle visait une rentrée en présentiel.

L’AGEUQAT accueillait favorablement l’annonce de retour sur les campus, mais on reconnaît que le retour en présentiel est inhérent à plusieurs défis qui étaient déjà vécus par la communauté étudiante, mais que le contexte pandémique a définitivement exacerbés. Je pense notamment à la situation locative et aussi pour les parents étudiants qui auraient besoin de places en garderie, souligne-t-elle.

Taux de vaccination des étudiants de la région (5 août) :

  • Cégep : 88,5 % des étudiants ont reçu une première dose, 64,2 % sont adéquatement vaccinés
  • UQAT : 87,8 % ont reçu leur première dose et 73,4 % sont adéquatement vaccinés.

Source : CISSS-AT

L'Association générale étudiante de l'UQAT encourage elle aussi la communauté étudiante à recevoir les deux doses du vaccin.

Daphnée Perron-Cordero ajoute que le risque de propagation de la COVID-19 sur le campus demeure une source d'inquiétude.

Le contexte sanitaire est une source de préoccupation, et ça avait été communiqué à la direction que ça faisait partie des préoccupations de la communauté étudiante et qu’on allait quand même surveiller de près que toutes les mesures possibles soient mises en place pour protéger la communauté universitaire de contracter la COVID, dit-elle.

Au Cégep et à l’UQAT, la rentrée aura lieu le 23 août.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !