•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Francis Evans Cornish, personnage historique controversé

L'extérieur de la bibliothèque Cornish le 6 août 2021.

La bibliothèque publique Cornish de Winnipeg est maintenant ouverte.

Photo : Radio-Canada / Thomas Asselin

La bibliothèque Cornish, située dans le quartier Armstrong's Point de Winnipeg, s'ajoute à la liste des monuments, édifices et rues dont le nom fait débat. Sur son site Internet, la Société historique du Manitoba décrit Francis Evans Cornish, premier maire de Winnipeg en 1874, comme un avocat de bonne réputation, mais d'« esprit bagarreur », « voyou » et « raciste ».

Au moment de la réouverture officielle de la bibliothèque Cornish de Winnipeg après trois ans de rénovations la semaine dernière, la conseillère municipale de Fort Rouge-East Fort Garry, Sherri Rollins, a parlé du changement de nom potentiel de la bibliothèque.

Ce n’est pas la première fois que la présence de Francis Evans Cornish dans l’espace public est contestée. En 2017, une pierre tombale à son nom avait été renversée au cimetière Brookside.

L'intérieur de la bibliothèque Cornish le 6 août 2021.

La bibliothèque publique Cornish de Winnipeg est maintenant ouverte, après trois ans de rénovation.

Photo : Radio-Canada / Thomas Asselin

[Francis Evans Cornish] était blanc, anglo-saxon et catholique. Il détestait les gens qui ne l’étaient pas. Il n’aimait pas les catholiques, les francophones, les Métis. Il ne représente pas nos valeurs d’aujourd’hui de diversité culturelle, explique le président de la Société historique du Manitoba, Gordon Goldsborough.

Francis Evans Cornish, le premier maire de Winnipeg, est assis dans un fauteuil.  Il porte une moustache et une barbe et a un regard éloigné de l'appareil photo.

Francis Evans Cornish, le premier maire de Winnipeg

Photo : The London Room/London Public Library

Qui était Francis Evans Cornish?

Francis Evans Cornis est un avocat et homme politique né le 1er février 1831 à London (en Ontario, ou dans le Haut-Canada à l’époque) et décédé à Winnipeg le 28 novembre 1878.

Déménagé au Manitoba en 1872, il milite pour la création de la Ville de Winnipeg, dont il devient le maire en 1874. Il ne sera en fonction qu'un an, mais fera adopter un règlement en vue de pourvoir la ville de services municipaux durant cette période.

Il fait ensuite le saut en politique provinciale et sera député de la circonscription de Poplar Point jusqu’à son décès.

Francis Evans Cornish est connu pour des histoires de corruption et pour son opposition à la politique de réconciliation avec les Métis, dans le prolongement des événements de la résistance de la rivière Rouge de 1869-1870.

Source : Dictionnaire biographique du Canada

Changements de nom nécessaires

Le président de la Société historique du Manitoba salue les efforts de la Ville de Winnipeg, qui a mis sur pied un comité citoyen pour créer, ajouter ou retirer des références historiques de la toponymie, en accord avec les valeurs d’aujourd’hui et le processus de réconciliation avec les Autochtones, notamment.

Malgré tout, des défis subsistent, fait remarquer M. Goldsborough.

Les valeurs changent au cours des années. Quand ces gens ont été honorés, ils étaient réputés. Il faut faire attention à ça quand on nomme des endroits. [...] Ce qui est positif aujourd’hui peut être négatif demain, explique-t-il.

Il aimerait que Winnipeg tienne un registre public qui explique les choix toponymiques et présente l’histoire des personnages commémorés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !