•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le plan visant à connecter tout l'Ontario à Internet d'ici 2025 est en marche

À l'heure actuelle, jusqu'à 700 000 ménages en Ontario n'ont pas accès à une connexion fiable, principalement dans les régions rurales, éloignées ou nordiques, selon le gouvernement provincial.

Une main gauche tient un téléphone intelligent, tandis que la droite pianote sur le clavier d'un ordinateur portable.

Certaines communautés du Nord de l'Ontario ne peuvent pas tenir l'accès à l'Internet pour acquis.

Photo : afp via getty images / BAY ISMOYO

Radio-Canada

Deux ministres ont confirmé en conférence de presse ce vendredi qu'une somme de 1,2 milliard $ sera allouée pour connecter tout le Nord de l'Ontario d'ici 2025.

Les gouvernements fédéral et provinciaux avaient annoncé des investissements importants pour améliorer la connectivité Internet au pays dans leurs budgets annuels en mars dernier, mais la conférence de presse est venue apporter quelques précisions, notamment sur la liste des fournisseurs qui mèneront le projet à terme.

Liste des fournisseurs choisis pour le projet :

  • Bell Canada
  • Cogeco Connexion
  • Corporation of the Township of Pelee
  • Région de Durham
  • Grand conseil du Traité no #3
  • Rapid Lynx Telecommunications
  • Keewaytinook Okimakanak
  • Lansdowne Rural Telephone Company Inc.
  • Nexicom Inc.
  • Rogers Communications Canada Inc.
  • Vianet Inc.
  • H&M COFI Corporation
  • Yorknet
  • Xplornet
  • Huron Telecommunications
  • Mornington
  • Quadro Communications
  • Brooks Bay Cable
  • Tuckersmith Communications
  • Execulink

Un service essentiel

Certaines communautés n'ont toujours pas accès à une connexion Internet rapide et fiable, un obstacle majeur pour accéder à la quasi-totalité des services.

Ce n'est pas tout le monde qui peut compter sur un accès à Internet , rappelle Ross Romano, ministre des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs et député provincial de Sault-Sainte-Marie, en vidéoconférence vendredi matin.

Internet, ce n'est plus un luxe; c'est une nécessité.

Une citation de :Ross Romano, le député provincial de Sault-Sainte-Marie

On a besoin d'être connectés pour gérer ses finances, acheter sa nourriture, payer nos permis, et beaucoup plus encore, ajoute-t-il.

Un homme souriant regarde la caméra.

Ross Romano, le député provincial de Sault-Sainte-Marie et ministre des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs.

Photo : Radio-Canada / Angela Gemmill

L'importance de la connectivité Internet a pris encore plus d'ampleur durant la pandémie, renchérit le ministre du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce et député provincial de Nipissing, Victor Fedeli.

Les enfants ont besoin d'Internet pour aller à l'école, les grands-parents ont besoin d'Internet pour accéder à des soins de santé, les adultes ont besoin d'Internet pour travailler, illustre-t-il.

Le gouvernement espère pouvoir connecter plus de 280 000 foyers ruraux et éloignés à Internet haute vitesse au cours des quatre prochaines années.

Le gouvernement provincial espère pouvoir mettre en place un Internet à haute vitesse, c'est-à-dire permettant un minimum de 50 mégabits par seconde de téléchargement et de 10 mégabits par seconde de téléversement.

Cette vitesse de téléchargement permet d'utiliser plusieurs applications en même temps pour plusieurs usagers au sein d'une maison ou d'une entreprise.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !