•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parkside Extendicare « veut tirer des leçons » de la pandémie de COVID-19

Devanture de l'immeuble du Parkside Extendicare, un centre de soins de longue durée.

L’éclosion de COVID-19 à la résidence Parkside Extendicare de Regina s’est déroulée de novembre 2020 jusqu’en janvier 2021.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La direction du centre de soins pour personnes âgées Parkside Extendicare de Regina, blâmée par l'ombudsman de la Saskatchewan quant à une éclosion mortelle de COVID-19 l'hiver dernier, « veut tirer des leçons » de cette pandémie.

La pandémie a mis en évidence les faiblesses de notre système de soins de santé et, en particulier, a fait ressortir de façon douloureuse les défis structurels qui pèsent sur le secteur des soins de longue durée depuis des décennies.

Une citation de :Laura Gallant, porte-parole de la résidence Parkside Extendicare

Le centre de soins se dit prêt à collaborer avec le gouvernement de la Saskatchewan pour répondre aux besoins criants en ce qui a trait au vieillissement de la population.

Tableau décrivant l'éclosion de Covid-19 à Extendicare Parkside de Regina.

Il y a eu 194 infections sur les 198 résidents de la résidence Parkside Extendicare entre novembre 2020 et janvier 2021.

Photo : Radio-Canada

Selon Mme Gallant, le remplacement des bâtiments vétustes et un meilleur financement doivent être les priorités.

Recommandations acceptées

La résidence pour aînés entend étudier les recommandations faites par l’ombudsman de la province, Mary McFadyen.

Le ministère de la Santé et l’Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA) ont également accepté les recommandations formulées dans le rapport.

Ils disent prendre des mesures nécessaires afin d’assurer que les recommandations offertes par l'ombudsman soient suivies.

L'Autorité de la santé de la Saskatchewan a nommé un administrateur spécial pour les cinq établissements de soins de longue durée du groupe Extendicare en Saskatchewan, et ce pour une période de 30 jours, a évoqué le ministre responsable des Aînés, Everett Hindley. Après 30 jours, l'Autorité soumettra un rapport au ministère de la Santé concernant le respect des recommandations de l'ombudsman.

Le travail est d'ailleurs déjà en cours pour la SHA.

Dans un communiqué publié après la publication du rapport, la SHA affirme qu’il n’y a pas plus de deux résidents par chambre dans tous les centres de soins de longue durée de la province.

Des excuses aux familles endeuillées

Le Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan souhaite quant à lui que le premier ministre Scott Moe, l’ancien ministre de la Santé, Jim Reiter, et l’actuel ministre de la Santé, Paul Merriman, présentent des excuses aux familles endeuillées.

Le porte-parole de l’opposition en ce qui a trait aux aînés, Matt Love, affirme que le rapport de l’ombudsman va bien au-delà de la pandémie, parce qu’il demande au gouvernement d'apporter des améliorations systémiques et structurelles significatives et durables au système de soins de longue durée de la Saskatchewan.

L’éclosion de COVID-19 à la résidence Parkside Extendicare de Regina s’est déroulée de novembre 2020 jusqu’en janvier 2021.

En tout, 194 résidents sur 198 ont contracté la COVID-19 et 39 d'entre eux en sont décédés. Parmi le personnel, 132 employés de l’établissement ont été infectés par le virus.

Avec les informations de Katia St-Jean et Désiré Kafunda

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !