•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Alberta s'attendait à ce que les cas de COVID-19 augmentent selon la Dre Hinshaw

Dr. Deena Hinshaw, Alberta's chief medical officer of health, says she's sorry for how she communicated the province's plan to largely stop contact tracing, testing and isolation requirements for COVID-19.

Deena Hinshaw espère que les Albertains continueront à adopter les bonnes habitudes acquises pendant la pandémie malgré la levée des restrictions sanitaires.

Photo : La Presse canadienne

Avec la levée, dans moins de deux semaines, des dernières restrictions sanitaires dans la province, le gouvernement albertain s’attend à une augmentation des infections au SRAS-CoV-2. Ces dernières devraient atteindre un sommet au début de l’automne, a affirmé la médecin hygiéniste en chef de l’Alberta, Deena Hinshaw, en entrevue jeudi à l’émission Power & Politics sur les ondes de CBC.

Malgré la levée de boucliers provoquée par la décision de la province, Deena Hinshaw continue à appuyer et justifier le plan du gouvernement de Jason Kenney.

De tous les scénarios de prédiction prenant en compte le variant Delta que nous avons étudiés, aucun ne démontre une surcharge des soins hospitaliers, précise-t-elle.

Elle explique que la province adoptera maintenant une approche ciblée, en mettant en place des mesures nécessaires dans les zones affectées par la COVID-19.

Le gouvernement analysera entre autres les eaux usées de la province afin d’évaluer la présence du virus dans la communauté.

Un statu quo risqué

Le système de dépistage qui est actuellement en place n’est pas durable, soutient Deena Hinshaw.

Si nous n'aidons pas les gens à faire la transition maintenant, quand sera-t-il approprié de le faire?

Une citation de :Deena Hinshaw, médecin hygiéniste en chef de l'Alberta

Selon elle, il n’est plus nécessaire d’allouer autant de ressources pour lutter contre la COVID-19 qu’au début de la pandémie étant donné le niveau de vaccination de la population albertaine.

Maintenir le statu quo est aussi un risque puisque cela nous empêche de redistribuer les ressources afin de combattre les autres problèmes auxquels font face les Albertains, dit-elle.

Actuellement, 66,2 % de la population albertaine admissible a complété son immunisation.

Responsabilité personnelle

Deena Hinshaw pense qu’il incombe maintenant aux Albertains de maintenir les bonnes habitudes sanitaires qu'ils ont développées durant la pandémie.

On sait qu’on doit rester à la maison quand on est malade. Les gens déclarés positifs à la COVID-19 devraient rester chez eux pendant 10 jours. Ces habitudes doivent perdurer, dit-elle.

Également interviewée à l’émission, l'administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, abonde dans le même sens.

Je dirais que d'ajouter une couche de protection comme le port du masque aiderait, précise-t-elle.

Augmentation des cas

Jeudi, l’Alberta a annoncé 397 nouveaux cas de COVID-19 et un décès supplémentaire.

Presque la totalité des nouvelles infections est liée au variant Delta.

L’Alberta compte maintenant 2526 cas actifs, soit 244 de plus que mercredi.

Le taux de positivité aux tests de dépistage est de 5,3 %.

Actuellement, 102 personnes sont hospitalisées en raison de la COVID-19 en Alberta, dont 24 aux soins intensifs.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !