•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’interdiction de camping sur les plages de Gaspé relativement bien respectée

Les abords clôturés de la plage de Haldimand. Une affiche mentionne les règlements en détails.

Le nombres de plaintes a aussi diminué (archives).

Photo : Radio-Canada / Marguerite Morin

Radio-Canada

Un peu plus d'un mois après l'entrée en vigueur d'une nouvelle réglementation interdisant les campings sur les plages de Gaspé, la mesure est relativement bien respectée par les visiteurs, selon la Ville.

Le maire, Daniel Côté, se dit satisfait.

Oui, on est satisfaits de ce qu'on a fait comme mesures. Reste à voir pour les prochaines années: est-ce qu'on maintient les cordeaux aussi serrés ou est-ce qu'on tente d'y aller de façon plus constructive, en essayant de profiter de ces espaces-là pour en faire du développement?

« Tout est sur la table pour l'année prochaine. »

— Une citation de  Daniel Côté, maire de Gaspé

Pour éviter de revivre la situation de l'été dernier, la Ville de Gaspé avait interdit en mai dernier le camping sur les plages publiques et avait mis en place des solutions pour être mieux préparée.

S'il n’y a aucun espace dans les campings réguliers, on a un camping de débordement à offrir aux touristes. Donc il y a eu quelques demandes pour le camping de débordement, vraiment au cœur des vacances de la construction, explique Daniel Côté.

Plage

Haldimand : la plage municipale de Gaspé

Photo : Radio-Canada

Les vacances de la construction ont été occupées au Camping Gaspé, situé près de la plage Haldimand.

Selon le propriétaire Louis Legault, certains touristes ont été surpris par la nouvelle réglementation. Ils sont plusieurs à s'être tournés vers le Camping Gaspé, et ce, même sans réservation.

J'ai pu en accommoder une cinquantaine dans les deux semaines de la construction, en faisant un petit écart ou un petit trou pour une petite van, prend-t-il comme exemple.

Quelques personnes ont tenté de contourner le règlement, mais la Sûreté du Québec (SQ) ou l'équipe de patrouille de la Ville les ont averties.

La Ville se penchera sur la question de la gestion des plages cet automne, notamment avec la communauté mi’kmaw de Gespeg.

D'après un reportage de Marguerite Morin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !