•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après 20 ans de discussion, les travaux du projet Railside à La Fourche commencent

Chargement de l’image

Bien qu'il soit maintenant entamé, la construction du Railside a encore besoin de financement.

Photo : Radio-Canada / Charles-Étienne Drouin

Radio-Canada

Les travaux de Railside at the Forks, situé à La Fourche à Winnipeg, ont commencé. Ces derniers doivent s’étaler sur une période de 20 ans. Le projet a pour objectif de changer complètement le paysage de ce lieu au cœur de la capitale manitobaine.

La conception du projet a commencé en 2013, bien que celui-ci soit dans les cartons depuis une vingtaine d'années.

L'objectif est de convertir 5 hectares de stationnement en un ensemble immobilier muni d'espaces verts et d'une place publique. Des rues et des allées piétonnières seront incluses au projet. Le tout fera également une place aux commerçants locaux.

Railside sera situé entre le chemin de fer du Canadien National (CN) et le Musée canadien pour les droits de la personne.

Railside at The Forks sera un endroit convoité à cause des nouveaux modèles d'urbanisme liant le travail, la maison et les loisirs, tout en valorisant la flexibilité, la créativité et l'innovation, dit la vice-présidente des finances et des opérations de The Forks North Portage, Sara Stasiuk.

Une trentaine d'immeubles de hauteur moyenne offriront des espaces pour des bureaux et des commerces de détail ainsi qu'environ 1200 appartements.

De la géothermie pour économiser

Le gouvernement fédéral s’est notamment engagé à investir 1,8 million de dollars pour financer un système de géothermie. Ce dernier permettra d'alimenter Railside at the Forks en énergie.

Cette technologie devrait permettre de réduire de 12 200 tonnes la quantité de gaz à effet de serre par an qui serait autrement produit, explique Sara Stasiuk.

Le marché de La Fourche lui-même utilise déjà la géothermie depuis 2011.

Cela lui a permis de réduire de près de moitié ses émissions de gaz à effet de serre tout en permettant d'économiser environ 200 000 $ en frais d’énergie annuellement.

Bien que la construction soit maintenant entamée, le projet Railside a encore besoin de financement.

La province s’est engagée à verser 7,7 millions de dollars pour la première étape de la construction, tandis que la Ville de Winnipeg a promis 7,9 millions de dollars répartis sur 20 ans.

Il reste toutefois encore 150 millions de dollars réunir du côté des investisseurs privés pour que ce projet immobilier puisse enfin voir le jour.

Selon des informations de Charles-Étienne Drouin et CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !