•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Premier spectacle solo : Marc Messier s’apprête à casser la glace

Marc Messier au micro de Catherine Perrin

Après presque un an et demi de préparation, le comédien est fin prêt à se lancer en humour.

Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

Radio-Canada

Après 50 ans de carrière et à quelques jours de ses 74 ans, Marc Messier s’apprête à présenter au public son premier spectacle solo, Seul… en scène, qui sera en rodage à partir de jeudi soir au Théâtre La Marjolaine, à Eastman, et ce, jusqu’au 4 septembre.

Au micro de Stéphan Bureau pour l’émission Bien entendu, le comédien semblait paisible et prêt à casser la glace.

Ça fait presque un an et demi que je travaille là-dessus, ça fait deux mois qu’on répète [...] C’est sûr qu’on a toujours le trac, mais là, j’ai hâte de partager ça avec les gens, j’ai hâte de voir leurs réactions. C’est très important dans ce genre de spectacles, a-t-il expliqué.

Même s’il est confiant, il se laisse la liberté de changer des passages de ses textes selon la réaction des gens. Après tout, les rodages sont faits pour ça. Broue, on l’a joué pendant un siècle, et le dernier show, on se donnait encore des notes. Ça ne finit jamais.

À quelques heures de ses débuts comme humoriste, Marc Messier affirme qu’il veut surtout s’amuser. Ce n’est pas la fin du monde non plus, ce n’est pas une opération à cœur ouvert, a-t-il relativisé.

Seul… en scène est présenté dans un communiqué comme un spectacle intime et parfois poétique où se marient l’humour et l’émotion. Pendant plus d’une heure, le public apprendra donc à connaître le vrai Marc Messier, sans personnages, à travers des conversations avec son propre ego.

Le comédien a signé les textes avec l’aide de Louis Saia et de Mani Soleymanlou, qui assure également la mise en scène du spectacle.

Avec les informations de Stéphan Bureau, animateur de l'émission Bien entendu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !