•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 42 nouveaux cas en Mauricie et 4 au Centre-du-Québec

La Mauricie enregistre 42 nouveaux cas jeudi.

La Mauricie enregistre 42 nouveaux cas jeudi.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

La Maurice et le Centre-du-Québec enregistrent 46 nouveaux cas de COVID-19, dans son plus récent bilan quotidien. De ce nombre, 42 d’entre eux proviennent de la Mauricie, ne faisant qu’accentuer la tendance des derniers jours.

Les autorités sanitaires signalent 25 nouveaux cas à Trois-Rivières et aucune hospitalisation supplémentaire sur les territoires mauriciens et centricois. 

Une situation qui ne passe pas inaperçue aux yeux du gouvernement du Québec.

Actuellement, la région la plus touchée, c’est la Mauricie, a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors d’un point de presse qui s’est tenu jeudi matin.

Les restaurateurs continuent d’être affectés par cette augmentation de cas. Le bar Roof Top, qui a dû fermer ses portes en début de semaine, prolonge sa fermeture jusqu'à la mi-août.

Donc, après, notamment, le bar Roof Top et les restaurants Randolph et Jack Saloon, voilà que le restaurant du musée Boréalis, la terrasse aux Confluents, se voit obligé de fermer ses portes jusqu’à dimanche. Un employé de l’établissement a testé positif à la COVID-19, ce qui a forcé les autres employés d’aller se faire dépister. Le manque de main-d'œuvre rend également les opérations difficiles pour l'établissement en l'absence de l'employé infecté.

Présentement, il y a 207 cas actifs dans la région, dont 182 en Mauricie contre 25 au Centre-du-Québec.

Le passeport vaccinal fait réagir

Le ministre responsable de la Mauricie, Jean Boulet, avait fait part, plus tôt cette semaine, de la possibilité de son arrivée. Jeudi matin, François Legault a confirmé cette intention.

Le passeport vaccinal fera son arrivée au Québec dans les prochaines semaines et l'Association des restaurateurs du Québec estime qu'il s'agit d'un moindre mal afin d'éviter à tout prix un nouveau confinement et la fermeture des restaurants cet automne.

Ce n'est pas de gaieté de cœur qu'on va devoir demander un passeport vaccinal. Il y aura des conflits avec la clientèle et il est hors de question que nos membres aient à jouer les policiers dans les circonstances, exprime François Meunier, vice-président de l'Association des restaurateur du Québec.

Même si les modalités de ce passeport ne sont pas encore connues, plusieurs citoyens interviewés par Radio-Canada à Trois-Rivières affirment qu’ils vont se faire vacciner en raison de cette mesure, parfois à contrecœur.

Certains affirment qu'ils hésitaient, mais que l'annonce les a convaincus. D'autres estiment que la mesure relève d'une dictature et qu'ils se sentent plus obligés qu'incités.

La vaccination se poursuit

Dans les prochains jours, la santé publique régionale invite la population à poursuivre l'effort de vaccination. D'ailleurs, la clinique de vaccination mobile est sur la rue des Forges, et ce, jusqu'à ce samedi, 22 h.

Des brigades de vaccination seront présentes un peu partout en Mauricie et au Centre-du-Québec, à dix endroits lors des prochains jours. Jeudi, elles seront à Victoriaville au Festival Rock la Cauze et au centre-ville de La Tuque. Vendredi, l'hôtel de ville de Saint-Alexis-des-Monts, le centre communautaire de Saint-Mathieu-du-Parc et le camping Mon Plaisir accueilleront des brigades. Les autorités sanitaires tenteront de rejoindre la population au camping Val-Léro, ce samedi, et au camping Plage Paris, ce dimanche.

Avec les informations d’Amélie Desmarais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !