•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le conseil scolaire public du comté d'Essex enquête sur le racisme anti-Noirs

Logo du conseil scolaire public du comté d'Essex.

Erin Kelly, directrice de l'éducation au conseil scolaire public du comté d'Essex, affirme que le conseil prend ces problèmes « très au sérieux ».

Photo : Sanjay Maru/CBC

Radio-Canada

Après avoir fait l'objet de multiples allégations de racisme en son sein, le conseil scolaire public du comté d’Essex s’engage à réaliser un audit pour identifier et enrayer ce fléau.

La décision découle d’une lettre envoyée par un groupe représentant plus de 50 organismes et leaders noirs de Windsor-Essex au ministre de l’Éducation de l’Ontario en juin dernier.

Ce document rédigé par le Black Council of Windsor-Essex (BCWE) réclame un audit sur la diversité et la mise sous tutelle provinciale du conseil scolaire public. On y dénonce une tendance de longue date au racisme anti-Noirs, aux préjugés et aux mauvais traitements au sein du conseil.

Leslie McCurdy, présidente intérimaire du BCWE, a déclaré qu’elle avait discuté avec le ministère à ce propos, mais que le gouvernement a décidé de ne pas aller de l’avant avec un audit.

Dans un courriel adressé à CBC Windsor, Erin Kelly, directrice de l’éducation au conseil scolaire public, a déclaré mercredi que le conseil est en train de choisir une partie indépendante pour effectuer un audit et une enquête sur le racisme anti-Noirs au sein du conseil scolaire.

Nous devons identifier et agir, et c’est ce que nous avons l’intention de faire , peut-on lire dans son courriel.

Mme Kelly a ajouté qu’elle et le président du conseil scolaire ont rencontré des membres du BCWE pour s’informer davantage sur la question.

Nous prenons ces questions très au sérieux , a-t-elle déclaré.

Avec les informations de Jennifer La Grassa, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !