•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les élèves de retour en classe sans masque obligatoire en septembre au Manitoba

Un élève quitte un autobus scolaire pour se rendre dans une cour d'école dans la lumière du matin.

La rentrée scolaire du Manitoba se déroulera le 7 septembre 2021.

Photo : Radio-Canada

Les élèves de la maternelle à la 12e année retourneront en classe à temps plein à la rentrée scolaire de septembre et ne devront pas obligatoirement porter de masque, annonce le gouvernement du Manitoba.

Les règlements de la santé publique pour les écoles seront les mêmes que pour le reste des secteurs de la province, a indiqué un représentant de la santé publique lors d’un breffage technique jeudi.

Les directives pourraient changer pour des régions où le taux de vaccination est particulièrement faible ou qui font l’objet d’une éclosion de COVID-19.

Les élèves apprennent le mieux en salle de classe

Les élèves de la maternelle à la 6e année continueront d’être répartis en groupes fixes. Ils continueront donc à suivre un horaire de récréation échelonné et des protocoles précis pendant le dîner.

Les élèves de la 7e année à la 12e, eux, n’auront pas de groupes fixes, mais ils devraient tenter de respecter la distanciation sociale autant que possible, selon la province.

Cliff Cullen, souriant, assis à un bureau.

Le ministre de l'Éducation au Manitoba, Cliff Cullen.

Photo : Radio-Canada

Notre gouvernement croit que les élèves apprennent le mieux en salle de classe et nous savons combien les élèves ont hâte d’y retourner, a déclaré Cliff Cullen, le ministre de l’Éducation, lors d’une conférence de presse jeudi après-midi, en compagnie du médecin hygiéniste en chef, Brent Roussin.

Il a indiqué que la province examinera au cas par cas les dossiers d’élèves pour lesquels un médecin recommande l’éducation à distance, en raison d’un risque accru de conséquences graves de la COVID-19.

Le ministre a ajouté que la province n’entravera pas les divisions scolaires si elles souhaitent prendre des mesures supplémentaires.

Vers un retour à la normale

Brent Roussin a expliqué que le but de la santé publique est d’imposer des règlements les moins restrictifs possible et le moins longtemps possible.

Des bilans quotidiens à la baisse, un nombre réduit d’hospitalisations, une réduction des conséquences graves de la COVID-19 et un taux de vaccination à la hausse permettent l’assouplissement des directives pour les écoles, a-t-il justifié.

Le médecin hygiéniste en chef a souligné que la province recommande fortement le port du masque dans les écoles pour les élèves, le personnel et les visiteurs.

Il n’exclut pas la possibilité de revoir les plans pour la rentrée scolaire en fonction de la transmission du virus dans la province au cours du mois d’août. Il y a le temps de revoir ceci et, si c’est nécessaire, nous exigerons le masque, a affirmé Brent Roussin.

Le Dr Roussin est assis à une table et parle dans un micro.

Le Dr Brent Roussin est le médecin hygiéniste en chef du Manitoba.

Photo : La Presse canadienne / David Lipnowski

Quant au transport scolaire, la province indique qu’il y aura un retour aux règlements d’avant la pandémie, sauf que des places seront assignées aux élèves.

Des assemblées, des rassemblements et d’autres événements sont permis dans les écoles tant qu’ils respectent les ordonnances sanitaires, mais la province recommande de respecter des groupes ou de limiter les activités aux élèves d’une année scolaire.

Par ailleurs, les activités parascolaires pourront reprendre, dont les sports et les excursions.

Les cours de musique et d’harmonie pourront reprendre, mais la province recommande aux enseignants de porter attention à la circulation de l’air et d’encourager la distanciation physique.

Campagne de vaccination dans les écoles

Au moment où une quatrième vague se profile à l’horizon dans plusieurs provinces canadiennes, l’absence d’un vaccin approuvé pour les moins de 12 ans et le haut degré de contagion du variant Delta inquiètent.

Lors de la séance d’information pour les journalistes avant la conférence de presse, la médecin en chef du ministère de la Santé et des Aînés et responsable du groupe de travail du Manitoba sur la campagne de vaccination, Joss Reimer, a indiqué que la province prépare une campagne de vaccination contre la COVID-19 dans les écoles.

Vacciner les jeunes dès que possible est notre priorité, alors nous allons profiter de notre programme d’immunisation dans les écoles pour aussi offrir des vaccins contre la COVID-19, a-t-elle dit.

Environ deux tiers des enfants de 12 à 17 ans ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19 et 52 % ont reçu les deux doses.

Cet automne, des équipes d’immunisation se rendront dans toutes les écoles avec des élèves de 12 à 17 ans pour fournir des doses, a poursuivi la Dre Reimer.

Elle a noté que le vaccin pour les jeunes de moins de 12 ans pourrait être approuvé au plus tôt en octobre. Le cas échéant, la campagne de vaccination sera alors élargie aux plus jeunes.

Il s’agit avant tout d’un mécanisme pour rendre l’accès au vaccin plus facile, a ajouté la Dre Reimer. Ce ne sera pas obligatoire, nous avons besoin de l’approbation des parents, peu importe le vaccin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !