•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le groupe de bénévoles Vaccine Hunters automatise ses services

Des jeunes font la file à l'extérieur d'un centre de vaccination.

Le groupe Vaccine Hunters Canada, qui diffuse des informations sur les médias sociaux sur les lieux et critères de de vaccination, cessera de publier à partir du 31 août.

Photo : CBC/Robert Krbavac

Radio-Canada

Le groupe de bénévoles Vaccine Hunters, qui a aidé des milliers de Canadiens à trouver un lieu de vaccination ces derniers mois grâce aux réseaux sociaux, cessera de publier des mises à jour à partir du 31 août.

Les services de Vaccine Hunters seront entièrement automatisés d’ici là, a annoncé le groupe dans un communiqué jeudi matin. L’organisme conserve sa plateforme FYI, un outil en ligne pour aider à trouver un vaccin, par code postal. Le site Internet de l’organisme restera aussi actif, avec des liens vers d’autres ressources.

Depuis mars 2021, les membres de Vaccine Hunters publiaient tous les jours des informations sur la vaccination dans le pays sur des médias sociaux comme Twitter, Facebook, et TikTok, entre autres. Une centaine de bénévoles y ont contribué.

Nous continuerons d'appuyer les Canadiens avec les meilleurs outils et ressources possibles, déclare Andrew Young, fondateur et directeur de Vaccine Hunters Canada.

Depuis que nous avons lancé Vaccine Hunters Canada, nous avons écouté, appris, observé et compris les besoins du pays. Notre équipe a développé la plateforme FYI afin de simplifier le processus de réservation des vaccins. C'est notre façon de dire merci et de nous assurer que les Canadiens sont bien pris en charge.

Bilan de la COVID-19 en Ontario

La campagne de vaccination se poursuit d'ailleurs dans la province : 58 213 doses de plus ont été administrées, pour un total de 19 710 224 depuis le début de la campagne d’immunisation.

Par ailleurs, la hausse des cas de COVID-19 est repassée au-dessus de la barre des 200 jeudi en Ontario, avec 213 nouvelles infections recensées. La moyenne des cas sur sept jours se situe maintenant à 198.

C’est la Ville de Toronto qui compte le plus de nouvelles infections quotidiennes, avec 44, suivie des régions de Peel (31), York (18), Hamilton (18) et Windsor-Essex (17).

Santé publique Ontario rapporte aussi 183 nouvelles guérisons, et 14 décès de plus. Le ministère de la Santé précise toutefois qu’en raison d’un rattrapage de données, ce dernier total inclut 12 décès survenus entre février et mai 2021.

Quelque 23 494 tests de dépistage ont été réalisés en 24 heures, en hausse par rapport aux jours précédents.

La province recense par ailleurs 113 hospitalisations (+1), dont 110 patients qui se trouvent aux soins intensifs.

Il y a présentement 1706 cas actifs dans la province, soit 16 de plus que la veille.

Au total, 551 338 Ontariens ont contracté le virus depuis le début de la crise sanitaire.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !