•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des chiens agressifs dérangent à Sutton

Une affiche sur laquelle il est écrit « Sutton, mairie ».

Deux résidents ont interpellé le conseil municipal de Sutton pour se plaindre de la présence de chiens dangereux.

Photo : Radio-Canada / Alexis Tremblay

Radio-Canada

Deux résidents ont interpellé le conseil municipal de Sutton pour se plaindre de la présence de chiens dangereux dans leur quartier.

Lors d'une marche le 26 juillet dernier, la chienne de Michel Fortier a été victime d'une attaque.

J’ai constaté que Misty avait été mordue sur l'une des fesses, souligne-t-il.

Misty entourée de ses propriétaires.

Misty, la chienne d'un résident de Sutton, a été victime d'une attaque le 26 juillet dernier.

Photo : Radio-Canada / Daniel Mailloux

L'un de leurs voisins laisserait en liberté ses trois chiens au comportement parfois violent. Le cas de Misty ne serait d’ailleurs pas isolé. Il y a 14 mois, une autre chienne aurait été victime d'une attaque commise par les trois mêmes bêtes.

Tout le monde se parle, mon épouse me dit qu'elle ne veut plus se promener seule, souligne Jean-Marc Giroux, un autre résident. Il se demande pourquoi la ville ne fait pas respecter la réglementation en place.

Tout animal qui mord un autre est un animal dangereux. Fin de la discussion.

Une citation de :Jean-Marc Giroux, résident de Sutton

Un écart entre le règlement municipal et la loi provinciale

Selon le règlement municipal concernant le contrôle des animaux, un animal est considéré comme dangereux lorsqu'il mord, tente de mordre, ou attaque une personne ou un autre animal, causant une blessure.

La loi provinciale exige cependant l'examen d'un vétérinaire avant de déclarer un chien comme étant dangereux, explique le directeur de la Société protectrice des animaux (SPA) des Cantons.

La loi provinciale vient vraiment compliquer tout ça, avec l'implication du médecin vétérinaire.

Une citation de :Carl Girard, directeur de la SPA des Cantons

Jusqu'à maintenant, la Sûreté du Québec a traité les plaintes des résidents de Sutton. Une amende de 275 $ pour morsure a été remise au propriétaire des trois chiens agressifs le 31 juillet dernier.

Aucune mesure n'a cependant été mise en place pour encadrer le comportement des chiens. La ville de Sutton reconnaît qu'elle doit s'améliorer pour mieux répondre à ce genre d'incident.

J’ai vu ça comme étant une opportunité pour revoir tout ce qui s’est passé dans ce processus-là, soutient Michel Lachance, le maire de Sutton.

On va améliorer nos processus pour s’assurer que des événements comme ça ne se reproduisent pas.

Une citation de :Michel Lachance, maire de Sutton

La Ville demande au gouvernement provincial de revoir sa loi pour impliquer d'autres spécialistes, comme la SPA, au lieu de se fier uniquement aux vétérinaires. Elle souhaite aussi mieux communiquer avec la Sûreté du Québec pour le traitement de futures plaintes.

Avec les informations d’Alexis Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !