•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les médecins au N.-B. demandent la vaccination obligatoire des travailleurs de la santé

Une seringue est introduite dans la fiole.

Une fiole du vaccin de Moderna contre la COVID-19.

Photo : CBC / Grant Linton

Radio-Canada

La Société médicale du Nouveau-Brunswick emboîte le pas à deux associations nationales et réclame la vaccination obligatoire contre la COVID-19 pour les travailleurs de la santé de la province.

L’association qui représente plus de 2000 médecins du Nouveau-Brunswick a pris mercredi une position similaire à celle exprimée la veille, dans un message conjoint, par l’Association médicale canadienne (AMC) et l'Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC).

La Société médicale du Nouveau-Brunswick est d'accord avec l'appel lancé récemment par l'Association médicale canadienne et l'Association des infirmières et infirmiers du Canada en faveur de la vaccination obligatoire des travailleurs de la santé contre la COVID-19, affirme le Dr Jeff Steeves, président de la Société médicale du Nouveau-Brunswick, cité dans un communiqué.

Le Dr Steeves souligne la transmissibilité élevée et la dangerosité du variant Delta du virus SRAS-CoV-2 responsable de la COVID-19.

La COVID-19 est toujours présente au Nouveau-Brunswick, comme l'indique le nombre de nouveaux cas des derniers jours. Très contagieux, le variant Delta peut avoir des effets graves, surtout pour la population non vaccinée. Les travailleurs de la santé qui sont en contact étroit avec des patients vulnérables risquent d'être exposés en raison du degré élevé de transmission.

Une citation de :Le Dr Jeff Steeves, président de la Société médicale du Nouveau-Brunswick

Les médecins exhortent les Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises à se faire vacciner deux fois dès que possible, surtout maintenant que la province a levé toutes les restrictions, ajoute le Dr Steeves.

Quant à l’Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick, elle n’a pas pris de position formelle sur la vaccination obligatoire pour les travailleurs de la santé, mais elle leur recommande de se faire vacciner, a indiqué Jennifer Whitehead, une porte-parole.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick n’a pas, dans l’immédiat, de plan pour obliger les travailleurs de la santé à se faire vacciner, a indiqué un porte-parole du ministère de la Santé, Bruce Macfarlane.

Il a précisé qu’au 21 juillet, 82 % des travailleurs du Réseau de santé Horizon et 74 % de ceux du Réseau de santé Vitalité ont reçu deux doses de vaccin contre la COVID-19, ce qui est plus élevé que le pourcentage de vaccination à deux doses de la population totale admissible du Nouveau-Brunswick.

Mercredi, 68,2 % des Néo-Brunswickois admissibles étaient pleinement vaccinés contre cette maladie.

Avec des renseignements de CBC

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.