•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des quartiers de Shawinigan de nouveau en avis de faire bouillir l’eau

Le secteur Sainte-Marthe-du-Cap est aussi frappé d'un avis préventif de faire bouillir l'eau.

Un gros plan sur un robinet.

Les Shawiniganais du centre-ville doivent faire bouillir l'eau.

Photo : Radio-Canada

La Ville de Shawinigan indique que les quartiers Baie-de-Shawinigan et Pointe-à-Bernard (centre-ville) sont frappés par un avis préventif de faire bouillir l’eau.

La municipalité demande aux citoyens de faire bouillir l’eau du robinet durant une minute avant de la consommer. 2300 adresses sont touchées par l’avis.

Le directeur des communications et des relations avec les citoyens à la Ville de Shawinigan, François St-Onge, explique que c’est une erreur de manipulation d’une valve ouverte d’un tronçon de conduite de l’avenue Saint-Marc. Cette erreur pourrait avoir contaminé l’eau des conduites des deux autres quartiers. Il prévoit que les tests d’eau pourraient durer quelques jours afin de s’assurer que l’eau est propre à la consommation.

C’est la seconde fois que la Ville de Shawinigan demande à ses résidents de faire bouillir l’eau. La semaine dernière, les Shawiniganais ont dû procéder ainsi pendant cinq jours.

La bactérie E. coli à Sainte-Marthe-du-Cap

La Ville de Trois-Rivières a également publié un avis de faire bouillir l’eau pendant une minute pour le secteur Sainte-Marthe-du-Cap en raison de la bactérie E. coli.

230 résidents du secteur délimité par le rang Saint-Malo et les rues perpendiculaires sont touchés.

Le porte-parole de la Ville de Trois-Rivières, Guillaume Cholette-Janson (Nouvelle fenêtre), précise que c’est un test de routine qui a détecté une faible présence de la bactérie. La cause de la présence demeure inconnue.

La Ville prévoit effectuer de nouveaux tests, dont les résultats pourraient être connus dans les 72 prochaines heures.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !