•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des municipalités de l'Estrie souhaitent acheter des églises

L'église de la municipalité d'Austin

L'église de la municipalité d'Austin pourrait devenir un lieu communautaire.

Photo : Radio-Canada / Yannick Cournoyer

Radio-Canada

Trois églises de la région pourraient être rachetées sous peu par des municipalités pour être converties à d’autres usages. La municipalité d’Austin est notamment intéressée par une telle acquisition.

Comme les églises sont moins fréquentées par les fidèles qu’auparavant, les paroisses vendent certaines d'entre elles.

Austin a tenu une consultation publique, mercredi soir, afin de recueillir les propositions citoyennes sur l'usage qui devrait être fait de son lieu de culte. La municipalité souhaite éviter que cette dernière soit abandonnée ou démolie.

C’est un bâtiment patrimonial au cœur du village, il faut saisir l’occasion pendant que l’occasion se présente [...], ça fera partie du patrimoine immobilier de la municipalité.

Une citation de :Lisette Maillé, mairesse d’Austin

Interrogées par Radio-Canada, des citoyennes ont notamment suggéré de transformer le bâtiment en lieu artistique ou en bibliothèque municipale.

La mairesse de la municipalité, de son côté, propose que l'immeuble devienne un lieu de rassemblement pour les résidents.

Ça devrait devenir un lieu communautaire. [...] On a besoin d’espaces communautaires dans la municipalité, donc trouver une conjugaison de fonctions qui pourraient faire un peu de tout, ça pourrait être l’idéal.

Une citation de :Lisette Maillé, mairesse d’Austin

D’autres églises pourraient être vendues

Austin n’est pas la seule municipalité qui a manifesté son intérêt pour une église.

L’église Saint-Cajetan de Mansonville est dans le viseur des élus.

On manque d’espace, c’est une réalité criante du village ici, donc oui, il y a un intérêt profond, l’intérêt se fait sentir à l’intérieur de l'hôtel de ville, mais aussi à l’extérieur, détaille Bruno Côté, conseiller municipal dans le Canton de Potton. En plus, on a la chance d’avoir un très très très beau bâtiment.

L’église de Saint-Étienne-de-Bolton pourrait aussi être rachetée par la municipalité, mais la mairesse souhaite avant tout effectuer un audit technique, afin de s’assurer que les coûts ne seront pas trop élevés.

La conservation du patrimoine

Le fait que des municipalités, et non des entrepreneurs privés, souhaitent acquérir les églises peut permettre de favoriser la conservation du patrimoine culturel, selon un expert.

On a eu beaucoup d’expériences privées, ou il y a un privé qui s’est dit "je vais acheter ça, c’est un jackpot, je vais faire de l’argent avec ça", ça finit toujours par une démolition de l’église, souligne le professeur titulaire au Département d’études urbaines et touristiques de l’Université du Québec à Montréal, Luc Noppen.

Selon lui, une conversion réussie pour une église permet d’offrir des services complémentaires aux citoyens.

On prend un petit milieu, puis on voit tous les besoins qu’il y a, toutes les choses pour lesquelles les gens s’en vont ailleurs, ils font des kilomètres et des kilomètres, on peut faire ça à la maison, dans une église et il y a des fonds qui sont disponibles pour aider les municipalités à procéder, conclut-il.

Avec les informations de Thomas Deshaies.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !