•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un agent de la GRC fait l'objet de nouvelles allégations d’agression sexuelle

Emblème de la GRC.

Le sexe et l'âge de l'agent faisant face aux allégations n'ont pas été rendus publics. (archives)

Photo :  CBC

Radio-Canada

L’Unité d’enquête indépendante du Manitoba (UEI) enquête sur de nouvelles allégations d’agression sexuelle et d'abus de confiance contre un agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en service.

Le 9 juillet, l’UEI a indiqué qu’elle enquêtait sur une allégation d’agression sexuelle pour des faits présumés qui se seraient déroulés le 27 juin dans le nord du Manitoba.

Dans un communiqué publié mercredi, l’UEI indique que la GRC lui a signalé de nouveaux incidents qui ont été mis en lumière après le signalement initial impliquant le même agent de la GRC.

Les incidents se seraient déroulés entre le 29 octobre 2018 et le 8 juillet 2021, dans le nord du Manitoba. Ils ont été signalés à la GRC le 27 juillet.

Le sexe et l'âge de l'agent ne sont pas précisés.

Le directeur civil de l’Unité d’enquête indépendante du Manitoba, Zane Tessler, a déterminé qu’il s’agissait d’un cas d’intérêt public sur lequel son organisation doit enquêter.

L’UEI précise que, en raison de la nature sensible du dossier, elle ne donnera pas plus de détails sur l’incident et ne commentera pas davantage l’enquête pendant qu’elle est en cours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !