•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : les transmissions à la hausse avec 342 cas en 24 heures

Un groupe de jeunes garçons marchent dehors.

Le port du masque n'est plus obligatore à l'intérieur des espaces publics depuis le 1er juillet.

Photo : La Presse canadienne / Ben Nelms (CBC)

Les autorités de la santé de la Colombie-Britannique ont annoncé, mercredi, 342 nouveaux cas de COVID-19, le bilan quotidien de cas le plus élevé depuis le 27 mai.

Près de la moitié des nouvelles infections est observée dans l'intérieur de la province. Le ministère de la Santé signale par ailleurs 1764 cas actifs du nouveau coronavirus.

Au total, 55 personnes demeurent hospitalisées dont 23 aux soins intensifs.

Il n'y a eu aucun décès supplémentaire au cours des dernières 24 heures. Depuis le début de la pandémie, 1772 personnes ont perdu la vie dans la province en raison de la COVID-19.

Les autorités sanitaires signalent cinq éclosions actives dans les centres de soins de longue durée. Quatre se trouvent dans le territoire de la régie de la santé de l'Intérieur et une dans celui de la régie de la santé Fraser.

Pas de vaccination obligatoire

Mercredi, 81,5 % des personnes de 12 ans et plus en Colombie-Britannique ont reçu leur première dose d'un vaccin et 67,9 % sont complètement immunisés. Depuis décembre 2020, la province a administré 6 931 815 doses de vaccins de Pfizer et BioNTech, Moderna ou encore d'AstraZeneca.

La médecin hygiéniste en chef, Bonnie Henry, assure que la Colombie-Britannique n'a pas l'intention de rendre obligatoire la vaccination des travailleurs de la santé malgré la demande de l'Association médicale canadienne et l'Association des infirmières du Canada.

Elle ne compte pas non plus exiger un passeport vaccinal pour le personnel des services publics, a-t-elle déclaré mardi, en ajoutant qu'il y a cependant des services non essentiels pour lesquels il est important que seules des personnes vaccinées soient rassemblées.

Toutefois, la Dre Henry reconnaît que la majorité des nouvelles infections de COVID-19 concernent des personnes non vaccinées et encourage les indécis à se faire vacciner. De son côté, le ministre de la Santé, Adrian Dix, dit se concentrer à vacciner la majorité qui veut l'être plutôt que la minorité qui ne le souhaite pas.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !