•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près de 8 M$ pour préserver le saumon du Pacifique

Un saumon saute à la surface de l'eau de la rivière Adams près de Chase, en Colombie-Britannique.

Saumon rose du Pacifique

Photo : Reuters / Andy Clark

Ottawa et Victoria octroient 7,9 millions de dollars pour financer sept projets afin de ralentir le déclin du saumon sauvage du Pacifique.

La ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière du Canada, Bernadette Jordan, et le secrétaire parlementaire pour les Pêches et l’Agriculture de la Colombie-Britannique, Fin Donnelly, en ont fait l'annonce mercredi.

Si nous voulons rétablir les populations de saumon, nous devons pagayer ensemble, y compris les Premières Nations, les pêcheurs, les gardiens de cours d’eau, les chercheurs, et d’autres intervenants.

Une citation de :Fin Donnelly, secrétaire parlementaire pour les Pêches et l’Agriculture de la Colombie-Britannique

Le financement rentre dans le cadre du programme fédéral du Fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de la Colombie-Britannique.

Ces projets font intervenir les communautés autochtones, des associations de l’industrie, mais aussi des organisations non gouvernementales de l’environnement, des entreprises commerciales et des établissements d’enseignement.

Un projet à trois volets

Par ailleurs, la Fondation du saumon du Pacifique (FSP) est chargée d’établir les priorités concernant la préservation du saumon d'un point de vue climatique.

Ce projet en trois volets consiste notamment à évaluer les obstacles potentiels sur le fleuve Fraser qui ont provoqué la montaison tardive des saumons reproducteurs, en vue de les éliminer, ou de les atténuer.

Durant les trois prochaines années, la FSP doit aussi élaborer un guide de pratiques exemplaires et mener des recherches pour mieux comprendre les différences génétiques entre les diverses espèces de saumon.

Un travailleur de Pêches et Océans Canada relance un saumon rouge dans la rivière Adams, un affluent du fleuve Fraser, en Colombie-Britannique.

Le déclin du saumon rouge est d'actualité depuis plus d'une décennie, ce qui pousse les différents gouvernements à prendre des mesures.

Photo : Reuters / Andy Clark

L'économie des côtes

Autant selon Ottawa que Victoria, de tels investissements contribuent à la bonne santé économique de la province. Le secrétaire parlementaire de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière du Canada, Terry Beech, estime qu’ils sont essentiels à la croissance durable de l'industrie des produits de la mer, et en vue de garantir l'avenir des économies côtières.

Les deux gouvernements soulignent les emplois créés à travers ces projets qui visent à restaurer l’habitat du saumon, tout en profitant à la pêche commerciale et récréative ou encore à l’aquaculture.

Alors que l’environnement mondial continue de changer, l’innovation est essentielle pour garantir que le secteur du poisson et des fruits de mer en Colombie-Britannique reste durable, tant sur le plan économique que sur le plan environnemental, ont-ils déclaré.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !