•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les prix Grammy favoriseront l’inclusion sur scène et en coulisse

Huit trophées ayant la forme d'un Gramophone sont placés sur une table.

La production des prix Grammy devra s'engager, par contrat, à embaucher plus de personnel issu de la diversité.

Photo : afp via getty images / Don Emmert

Radio-Canada

En vue de la présentation de sa prochaine cérémonie, en 2022, le gala des prix Grammy se dotera d’une clause d’inclusion annexée au contrat des personnes chargées de la production de l’événement. Les dispositions de cette clause imposeront l’embauche de plus de personnel issu de la diversité devant et derrière la caméra.

L’annonce a été faite mercredi par la Recording Academy, qui organise les prix Grammy chaque année. Le président et directeur général de l'académie, Harvey Mason fils, a décrit l'initiative comme une avancée monumentale vers une communauté musicale plus inclusive. Le texte complet de la clause d'inclusion sera dévoilé publiquement le 16 septembre.

Elle exigera notamment que la production recrute, invite en audition et en entrevue, et embauche du personnel ayant été historiquement exclu de l'industrie.

Cette initiative provient d'un partenariat avec plusieurs organismes (comme Color of Change), les coautrices de la clause Kalpana Kotagal et Fanshen Cox DiGiovanni ainsi que le directeur et fondateur du Centre de l'industrie de la musique de l’Université Howard, Ryan Butler.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !