•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des solutions pour le club d'athlétisme et le parc de planche à roulettes de Baie-Comeau

Quatre jeunes font du skate dans le parc ce skate lors d'une journée ennuagée.

Les usagers ne peuvent plus fréquenter le parc de planche à roulettes les lundis et jeudis soirs durant certaines périodes (archives).

Photo : Radio-Canada / Nicolas Fage

Des solutions temporaires ont été mises en place par la Ville de Baie-Comeau pour assurer le bon voisinage entre le club d'athlétisme et le parc de planches à roulette de la municipalité, deux installations qui sont très proches l'une de l'autre.

L'agente de développement pour le service de la culture et des loisirs à la Ville de Baie-Comeau, Emmy Foster, explique qu'il y a quelques semaines, un marteau s'est retrouvé hors de l'aire du lancer du marteau et a atterri sur les installations du parc de planche à roulettes, causant quelques bris.

Aucun usager n'a été atteint ou blessé, mais la ville a décidé de rehausser les filets de sécurité entourant l'aire de lancer et d'interdire l'utilisation du parc de planche à roulettes les lundis et les jeudis entre 18h30 et 19h30, soit lors des pratiques du club d’athlétisme dans l’aire du lancer.

C'est que les athlètes sont de plus en plus performants, ça fait en sorte que lorsqu'on fait le lancer du marteau, ça peut arriver et c'est déjà arriver qu'il y a des marteaux qui sont sortis de l'aire de pratique.

Une citation de :Emmy Foster, agente de développement pour le service de la culture et des loisirs à la Ville de Baie-Comeau
Emmy Foster s'adresse aux représentants des médias lors de la conférence de presse.

Emmy Foster est l'agente de développement au service Culture et Loisirs de la municipalité de Baie-Comeau (archives).

Photo : Radio-Canada

Ces solutions sont toutefois temporaires, soutient Emmy Foster. C'est un dossier qui est prioritaire lorsqu'on va faire le processus budgétaire pour l'année 2022, mais avant de dire toutes les solutions qu'on envisage, on veut s'assurer d'avoir la meilleure, puis s'assurer que ça rentre dans le budget avant de l'annoncer, précise-t-elle.

L’agente de développement ajoute que l’éventualité d’une problématique de voisinage avec le club d’athlétisme avait été constatée lors de la construction du parc de planches à roulettes en 2019, mais qu’il avait été décidé que les travaux aillent tout de même de l’avant puisqu'ils étaient déjà entamés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !