•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cas de COVID-19 à la hausse : la santé publique rappelle l'importance de la vaccination

Un homme et deux femmes portant un masque de protection près d’un centre de vaccination à Montréal.

L'Estrie fait pâle figure par rapport aux régions quant au taux de vaccination.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

L'Estrie enregistre 2 nouveaux cas de COVID-19 depuis la veille, ce qui porte à 40 le nombre de cas actifs dans la région. Cette légère recrudescence incite la santé publique à relancer son invitation à se faire vacciner.

Sur les 42 cas enregistrés au cours des 10 derniers jours en Estrie, 30 n'avaient pas reçu de vaccin.

Huit avaient reçu une dose et quatre en avaient reçu deux [...] la majorité n'était pas vaccinée, souligne le Dr Alain Poirier, directeur de la santé publique en Estrie.

Actuellement, 64,7 % de la population générale est parfaitement vaccinée dans la région. Cette proportion est en deçà de la moyenne provinciale, ce qui fait dire au Dr Poirier que l'Estrie traîne de l'arrière par rapport aux autres régions.

L'Estrie n'est pas la pire région, mais la deuxième, troisième. Je ne sais pas ce qu'ont nos concitoyens, mais on n'est pas les champions olympiques de la vaccination.

Une citation de :Dr Alain Poirier, directeur de la santé publique en Estrie

Si le Dr Poirier comprend que des gens hésitent encore et ont des questions légitimes quant à la vaccination, notamment quant aux effets secondaires ou à son développement rapide, il estime que la santé publique a encore de meilleures réponses.

Le produit disparaît après deux jours. Ce qui reste, c'est notre immunité. C'est un exemple [...] Toute la planète s'est mis à l'ouvrage du développement du vaccin!

Une citation de :Dr Alain Poirier, directeur de la santé publique en Estrie

Par ailleurs, le Dr Poirier ne croit pas que la fermeture imminente du site de vaccination BRP nuira aux efforts de vaccination. Il croit plutôt que le CIUSSS de l'Estrie - CHUS est plutôt en réorganisation.

Il y a toute une infrastructure autour de cette vaccination qu'il va falloir réorganiser. Peut-être jumeler avec les centres de dépistage, utiliser les GMF, on s'en va vers une transition, souligne-t-il, ajoutant que la pleine vaccination est la seule façon de se protéger contre l'arrivée du variant Delta.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !