•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Frappé par un incendie, Mont Cascades renonce au reste de la saison estivale 2021

Des pompiers gèrent les dommages laissés par un incendie au centre de ski Mont Cascades, à Cantley.

L'incendie survenu dimanche n'a fait aucun blessé (archives).

Photo : Radio-Canada / Rosalie Sinclair

Le centre de ski et parc aquatique Mont Cascades, à Cantley, doit finalement abandonner le reste de la saison estivale 2021 en raison de l’incendie qui a ravagé son bâtiment principal, dimanche.

Après analyse complète de la situation et en fonction des délais requis par plusieurs fournisseurs, il est évident qu’une réouverture est impossible à court terme, a annoncé la direction de l’établissement, mercredi après-midi, dans une publication Facebook.

Avec la machinerie lourde travaillant au démantèlement et au nettoyage des débris, nous jugeons que le site ne serait pas sécuritaire pour nos clients, a-t-on ajouté.

L’équipe entend reprendre ses activités à temps pour la prochaine saison de ski, l'hiver prochain, et assure qu'elle déploie tous ses efforts pour ce faire.

La direction a précisé qu'elle communiquerait prochainement avec ceux qui avaient fait l'achat de billets et d'abonnements.

Le chalet principal du centre, dont la structure est en bois, a été envahi par un incendie, dimanche. Le Service de sécurité incendie de Cantley avait ensuite indiqué que ce qu’il reste du bâtiment est une perte totale.

La sécurité publique de la MRC des Collines-de-l’Outaouais a précisé que la valeur du chalet principal est évaluée à 4,4 millions de dollars.

Un homme prend des photos de l'immeuble ravagé par les flammes.

Tout indique que la cause de l'incendie est accidentelle, ont fait savoir les autorités.

Photo : Radio-Canada / Hugo Bélanger

Plusieurs membres de la communauté ont exprimé leur tristesse, au cours des derniers jours, face aux événements qui ont ravagé l’établissement existant depuis des dizaines d’années dans la région.

Ce chalet-là fait partie de notre patrimoine et de le voir disparaître a été vraiment, vraiment triste, a insisté le maire suppléant de Cantley, Louis Simon Joanisse, en entrevue mercredi.

Les répercussions de l'incendie pourraient aussi être économiques dans la région, a-t-il noté, soulignant que le Mont Cascades est un des plus importants employeurs chez les jeunes de la région. Le centre aquatique attire aussi de la clientèle dans les commerces avoisinants et les établissements d'hébergement, a-t-il mentionné.

La Ville prête à aider

Il a assuré que le conseil municipal allait faire tout en son pouvoir pour aider Mont Cascades à se remettre sur pied. Les lignes de communication avec la direction sont déjà ouvertes, a-t-il indiqué, et une discussion entre la Ville et le propriétaire devrait avoir lieu mardi prochain.

Je pense que notre rôle principal va être de les accompagner, de leur donner 100 % de tous nos services.

Une citation de :Louis Simon Joanisse, maire suppléant de Cantley

M. Joanisse a garanti que le conseil municipal souhaite accélérer comme il le peut la réouverture de l'établissement. Il a évoqué la possibilité de se pencher sur la réglementation municipale afin de permettre le recours à des préfabriqués dès l'automne.

Ça va être de prioriser leurs demandes pour ne pas mettre ça sur une tablette. Il n’y en a pas, de tablette, dans des cas comme ça et on essaie de ne pas en avoir, à Cantley, depuis des années, a-t-il dit.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.