•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les agents frontaliers en grève partout au Canada dès vendredi

Leurs syndicats prévoient de longues files d'attente et des retards pour les voyageurs et les transporteurs commerciaux.

Un agent de l'Agence des services frontaliers du Canada  qui marche, en uniforme, portant un masque et des verres fumés.

Les deux parties doivent reprendre les pourparlers mercredi, mais la grève du zèle commencera à 6  h (heure de l’Est) si une nouvelle entente n’est pas conclue.

Photo : Reuters / Lars Hagberg

Radio-Canada

Les agents frontaliers seront en grève partout au Canada dès vendredi, annoncent leurs syndicats qui prévoient de longues files d'attente et d’importants retards pour les voyageurs et les transporteurs commerciaux qui entrent au pays.

L’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) et le Syndicat des douanes et de l’immigration (SDI) ont présenté un avis de débrayage au gouvernement mardi. Sans contrat de travail depuis plus de trois ans, ils accusent Ottawa d'avoir quitté la table des négociations.

Des moyens de pression seront appliqués dans tous les aéroports canadiens, aux postes frontaliers terrestres, aux points d’entrée commerciaux, dans les établissements postaux et l’administration centrale, note le syndicat dans un communiqué.

Ces démarches risquent d’entraîner d’importantes perturbations dans les chaînes d’approvisionnement et le plan de réouverture des frontières aux voyageurs américains, prévues le 9 août, reconnaît-il.

 Ce n’est vraiment pas ce qu’on espérait, mais on a épuisé tous nos recours pour conclure une entente juste et équitable avec le gouvernement , affirme Chris Aylward, président national de l’AFPC.

Les drapeaux du Canada et des États-Unis flottent devant le pont Ambassadeur.

L'avis de grève survient quelques jours avant la réouverture prévue de la frontière canado-américaine.

Photo : La Presse canadienne / Rob Gurdebeke

Sans contrat de travail depuis 3 ans

Les membres de l’AFPC et du SDI réclament de meilleures protections contre le climat de travail toxique à l’Agence ainsi que la parité avec les autres organismes d’application de la loi au Canada.

Devant le refus de l’Agence et du Conseil du Trésor d’aborder ces grands enjeux à la table de négociation, le syndicat a déclaré l’impasse en décembre, et une commission de l’intérêt public a été établie pour étudier la question, plaident-ils.

Les deux parties doivent reprendre les pourparlers mercredi, mais la grève du zèle commencera à 6  h (heure de l’Est) si une nouvelle entente n’est pas conclue.

Le Conseil du Trésor n'a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !