•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les festivals reçoivent un coup de pouce financier de l'Ontario

Abel, le micro en main, sur une scène en plein air avec deux de ses musiciens.

Abel Maxwell était la tête d'affiche de la Franco-Fête de Toronto, qui s'est déroulée en mode virtuel cette année. Le gouvernement annonce mercredi de l'aide pour les festivals.

Photo : Châu Vu

Radio-Canada

Le gouvernement investit près de 50 millions de dollars pour aider les organisateurs de festivals. Il mesure les impacts de la pandémie, qui ont été nombreux pour les secteurs culturel et touristique. L’aide est bien accueillie par un producteur franco-ontarien.

La ministre des Industries du patrimoine, du sport, du tourisme et de la culture, Lisa MacLeod, était au Grand Bizarre à Toronto pour faire son annonce.

L’augmentation de notre soutien annuel aux festivals et aux événements donnera au secteur un coup de pouce indispensable alors que nous continuons à surmonter les effets de la COVID-19, a-t-elle affirmé dans le communiqué accompagnant l’annonce.

Dans le cadre de son Programme de reprise pour les festivals et les événements 2021-2022, le gouvernement versera la somme de 43 millions de dollars pour soutenir 439 festivals et événements. Ce programme a été mis sur pied pour aider les organisateurs de festivals et d’événements à s’adapter aux nouvelles mesures de santé publique en proposant des expériences sécuritaires à vivre, entre autres en ligne ou depuis les véhicules, peut-on lire dans le communiqué.

Une somme de 6 millions de dollars pour les événements de la catégorie Superproduction de Fêtons l’Ontario a également été débloquée. Cette catégorie offre un soutien aux municipalités et organisations de l’Ontario pour les aider à organiser des événements phares de grande envergure.

Une aide bien accueillie

Le producteur de la Franco-Fête de Toronto, du Festival franco-ontarien et du Festival de la Curd de St-Albert, Daniel Simoncic, réagit positivement à cette annonce du gouvernement.

J’accueille bien cette annonce. Les festivals ont besoin de cet argent-là pour survivre. Beaucoup de festivals ont reporté leurs programmations au mois de septembre. On est rendu au mois d’août. Il va falloir faire vite, commente-t-il.

Cette année, la programmation 2021 de la Franco-Fête de Toronto s’est déroulée entièrement en mode virtuel. Ces efforts-là ont des coûts importants, qui doivent être reconnus, explique le producteur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !