•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba lance un concours pour la statue du chef Peguis

Le visage en noir et blanc du chef Peguis.

À la fin du 18e siècle, le chef Peguis a installé son peuple dans la région au sud du lac Winnipeg.

Photo : Archives du Manitoba

Le gouvernement du Manitoba lance un concours pour la réalisation de la statue du chef Peguis, qui sera installée sur le terrain de l’Assemblée législative, à Winnipeg. Un demi-million de dollars sont octroyés à ce projet.

Le ministre de la Réconciliation avec les Autochtones et des Relations avec le Nord, Alan Lagimodière, a confirmé l’octroi de cette somme mercredi matin en conférence de presse.

Ce projet est prévu depuis quatre ans. Il est mené en grande partie par le Comité de commémoration du 200e anniversaire du traité Peguis-Selkirk, signé en 1817.

Le monument a pour but de faire la promotion de la réconciliation entre les Premières Nations et les non-Autochtones. Il rappellera l’esprit de partage, de coopération et de réconciliation entre le chef Peguis, les chefs alliés et lord Selkik. Le chef Peguis était un pacificateur et un lien entre lord Selkirk et ses colons, a expliqué Alan Lagimodière.

L’idée d’ériger une telle statue, a-t-il rappelé, a été soulevée dans le discours du Trône en 2020, au début du second mandat des progressistes-conservateurs.

Ce sera le premier monument à souligner l'apport des peuples autochtones à la construction du Manitoba sur le terrain de l'Assemblée législative.

Une inscription rendra hommage aux cinq chefs signataires du traité Peguis-Selkirk.

Appel aux artistes et aux architectes

Le Comité de commémoration du 200e anniversaire du traité Peguis-Selkirk lance une compétition nationale pour la conception du monument.

M. Lagimodière a indiqué que les personnes intéressées ont jusqu’au 31 octobre pour se manifester.

Sur son site Internet, le Comité invite les particuliers, des artistes en arts visuels, des architectes ou d'autres professionnels du design à présenter un portfolio.

Alan Lagimodière.

Alan Lagimodière, ministre de la Réconciliation avec les Autochtones et des Relations avec le Nord.

Photo : Assemblée législative du Manitoba

Sans vouloir donner une idée du concept à privilégier, M. Lagimodière a vanté la qualité des artistes manitobains.

Ce sera intéressant de voir comment les artistes vont rendre hommage à ce pan de l’histoire. […] [À Lower Fort Garry] il y a une belle murale avec beaucoup de détails pour illustrer la signature du Traité no 1. Nous des artistes formidables, et j'ai hâte de voir ce qu’ils proposeront, a lancé M. Lagimodière en conférence de presse.

Le Comité fera le choix du concept retenu, mais le ministre espère que les Manitobains pourront admirer tous les projets proposés.

Pour l’instant, aucun échéancier n'a été fixé pour l'installation de la statue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !