•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des mesures temporaires pour protéger les acheteurs de maisons

Un agent immobilier montre une maison à une cliente.

L'agent immobilier Kevin Bélanger montre une maison à vendre à une cliente. (Archives)

Photo : CBC/Angela Gemmill

Radio-Canada

La concurrence est si féroce entre les acheteurs potentiels d’une nouvelle maison dans la région du Grand Sudbury que certains d’entre eux abandonnent des conditions en soumettant leurs offres, comme la réalisation d’une inspection.

Une inspection de la maison avant l'achat aide les acheteurs potentiels à éviter un gouffre financier ou du moins à savoir à quoi s'attendre si des réparations majeures doivent être effectuées.

Des mesures temporaires ont été mises en place pour maintenir les inspections à domicile et protéger les acheteurs.

La première, appelée inspection pré-inscription, demande que des inspections soient effectuées avant l'inscription d'une nouvelle maison à vendre.

L'agent ou le vendeur de la maison paie pour faire effectuer l'inspection.

Ensuite, les acheteurs potentiels peuvent accéder à ce rapport pour connaître les problèmes et négocier une offre équitable.

[Les inspections de maison avant la vente] uniformisent en quelque sorte les règles du jeu et donnent à tout le monde un accès égal à un rapport d'inspection de maison.

Une citation de :Kevin Bélanger, agent immobilier chez Sutton Benchmark Realty à Sudbury

Mais c'est aussi très utile pour le vendeur, car cela augmente les chances qu'il voie plus d'offres qui n'ont pas de clause d'inspection de la maison, ce qui facilite la conclusion d'une offre ferme, a-t-il ajouté.

Un agent immobilier de la région de Sudbury, Kevin Bélanger.

Kevin Bélanger dit que le marché à Sudbury est le plus fort qu'il ait vu depuis qu'il travaille comme agent immobilier, soit depuis six ans.

Photo : Capture d'écran de YouTube

Le deuxième changement temporaire permet aux acheteurs potentiels de se faire accompagner par un inspecteur en bâtiment lors d'une visite.

Aaron Rehel, de Sudbury Home Inspections, dit que dans ces cas il dispose de 30 minutes pour effectuer une inspection des systèmes critiques.

Les aspects critiques d'une maison comprennent la structure ou les fondations, les éléments mécaniques comme la plomberie et la fournaise, son toit et ses panneaux électriques.

M. Rehel dit qu'il y a cinq mois, il effectuait beaucoup de ce type d'inspections rapides de maisons, mais qu'il fait maintenant davantage d'inspections de pré-inscription.

Il met en garde les gens qui envisagent d’acheter une maison sans la condition d’une inspection de maison.

J'espère juste que tous les gens comprennent ce qu'ils achètent. Une maison ou tout bâtiment a besoin d'entretien; il va y avoir des problèmes, dit-il.

Messieurs Bélanger et Rehal estiment que l'inspection des maisons redeviendra une condition des ventes immobilières, une fois que le marché va se stabiliser.

Mais en ce moment, le marché ne montre aucun signe de ralentissement.

J'ai dit à beaucoup de clients : "cela pourrait être un processus plus long que ce que vous aviez en tête, mais gardez confiance et nous trouverons quelque chose d'un bon rapport qualité-prix", affirme M. Bélanger.

Malgré le marché actuel, mon opinion personnelle est que cela ne vaut toujours pas la peine de payer trop cher pour une maison, conclut-il.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !