•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des cliniques de vaccination mobile tout au long du mois d'août en Abitibi-Témiscamingue

L'arrière du Vacc-I-Express, sur lequel on peut lire "Reçois ton vaccin ici" et " On est là, il ne manque que toi".

Le Vacc-I-Express, un autocar converti en clinique de vaccination mobile, lors de son passage à Matane. (archives)

Photo : Radio-Canada / Claude Côté

Radio-Canada

Des cliniques de vaccination mobiles seront déployées partout en Abitibi-Témiscamingue au cours du mois d’août.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue offre la possibilité à la population d’obtenir la première ou la deuxième dose des vaccins Pfizer et Moderna.

L'organisation dit cibler des moments stratégiques pour rejoindre la population.

La clinique sera à Sainte-Germains-Boulé mercredi soir lors du spectacle de Ken et Steph.

Elle se déplacera à Amos jeudi entre 17 h et 22 h au Bar laitier Alohasis.

Une clinque mobile sera aussi installée pendant le festival Osisko en lumière à Rouyn-Noranda, ce vendredi.

Roquemaure recevra aussi la visite de cette unité mobile à son camping municipal le 13 août.

Par ailleurs, la Santé publique rapporte qu'un nouveau cas a été détecté en Abitibi-Témiscamingue au cours des 24 dernières heures, mais qu'il s'agit d'une personne domiciliée à l'extérieur de la région.

Une personne de plus est considérée rétablie, ce qui porte le nombre de cas actifs à trois.

Nord-du-Québec

La campagne de vaccination reprendra sous peu dans le Nord-du-Québec après une pause de quelques semaines.

De nouvelles plages de rendez-vous ont d’ailleurs été ajoutées pour les mois d’août et septembre.

Dans le Nord-du-Québec, 82 % de la population âgée entre 12 et 99 ans a reçu sa première dose du vaccin contre le coronavirus. Pour ce qui est de la deuxième dose, le pourcentage se situe à 68 % pour les 12-99 ans.

Aucun nouveau cas de COVID-19 n’a été rapporté dans la dernière semaine dans ce secteur, qui compte toujours un cas actif.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !