•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dépistage obligatoire pour le personnel non vacciné de l'Hôpital régional de Windsor

Un panneau de l'Hôpital régional de Windsor.

L'Hôpital régional de Windsor met en œuvre une nouvelle politique liée à la vaccination contre la COVID-19 à compter du 7 septembre.

Photo : Tom Addison/CBC

Radio-Canada

Dès septembre, l'Hôpital régional de Windsor obligera toute personne travaillant dans ses locaux qui n'est pas vaccinée contre la COVID-19 à se soumettre à des tests de dépistage réguliers.

Tout en reconnaissant que la grande majorité de son personnel, soit près de 90 %, est déjà vaccinée, l’Hôpital encourage les autres à faire de même avant l’entrée en vigueur de ces changements.

Deux dépistages par semaine

Selon la nouvelle politique publiée mardi, les membres du personnel qui ne sont pas vaccinés, qui ne déclarent pas leur statut vaccinal ou encore ceux qui ne peuvent pas se faire vacciner pour une raison médicale devront se soumettre à deux tests rapides de dépistage de la COVID-19 par semaine.

Par ailleurs, toute personne qui obtiendrait un résultat positif devrait alors immédiatement s’isoler et se soumettre à un autre test de dépistage pour confirmer le résultat.

L’Hôpital demande aux employés de déclarer immédiatement leur statut vaccinal. La nouvelle politique doit entrer en vigueur le 7 septembre, mais l’Hôpital prévient que cela pourrait changer en fonction des directives provinciales.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !