•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Roughriders devront être vaccinés à 85 % pour être payés en cas d’annulation

Alexandre Chevrier en action lors d'un match en 2018.

Seules trois équipes de la LCF ont atteint un seuil de vaccination de 85 % et ne seront pas pénalisées financièrement en cas d'annulation. (archives)

Photo : Roughriders de la Saskatchewan

Radio-Canada

Les équipes n’ayant pas atteint un seuil de vaccination de 85 %, comme les Roughriders de la Saskatchewan, ne seront pas payées si leurs parties sont annulées en raison d’une éclosion de COVID-19.

La Ligue canadienne de football (LCF) a annoncé cette nouvelle politique pour inciter les joueurs à se faire vacciner contre la COVID-19.

La règle s'appliquera aux équipes entières. Si une partie est annulée, tous les joueurs, même ceux qui sont vaccinés, ne recevront pas de salaire.

Actuellement, la LCF affirme que 79 % des joueurs sont partiellement ou complètement vaccinés. Cependant, seules trois équipes sur neuf ont un taux de vaccination de 85 % et plus.

Nous n'avons pas encore atteint 85 %, mais nous y arriverons bientôt, affirme l'entraîneur-chef des Roughriders, Craig Dickenson.

Selon lui, l’organisation incite fortement les joueurs à se faire vacciner.

Nous avons essayé d'être ouverts d'esprit et compréhensifs avec ceux qui, pour une raison ou une autre, ne veulent pas se faire vacciner, mais nous voulons les encourager.

Durant cette saison, une équipe touchée par une éclosion sera contrainte de perdre sa partie suivante par forfait. L’équipe adverse se verra créditée d’une victoire de 1-0.

La LCF a statué que les deux équipes opposantes enregistreront une défaite dans l'éventualité où elles seraient toutes les deux touchées par une éclosion.

Avec les informations de Mickey Djuric

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !