•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de peur que de mal après un orage violent à Whitehorse

Un arbre est tombé sur un bâtiment.

Le Caribou RV Park, près de Whitehorse, a vu plusieurs de ses arbres tomber à cause des vents.

Photo : Photo fournie - Steve Berger-Husson

Un orage violent s'est abattu sur Whitehorse dans la soirée de lundi, accompagné de pluie, d’éclairs, et de puissantes rafales. Si les dégâts sont légers, la « tempête » aura marqué les esprits.

Les capteurs de l'aéroport de Whitehorse ont enregistré des rafales d'environ 80 km/h et 8 mm de pluie en seulement une heure, selon Bobby Sekhon, météorologue pour Environnement Canada. C'est une soirée assez violente, explique-t-il.

Si les Yukonnais ont pu être impressionnés par les éléments, il met les choses en perspective. Même si cela pouvait ressembler à un ouragan pour certains, ce n’était qu’un événement dû à un phénomène dans le golfe de l'Alaska qui a engendré des précipitations et des orages vers le sud du Yukon.

Les vents forts qui ont soufflé sur la région ont fait quelques dégâts, comme au Caribou RV Park, près de Whitehorse. Cinq arbres sont tombés dans le parc où près de 20 clients séjournaient, alors qu’un peu plus loin, ce sont plus d'une vingtaine d'autres qui sont à terre.

On a vu que le ciel devenait noir et le vent a commencé à se lever et s'est levé très rapidement et de façon très intense, raconte Steve Berger-Husson, le propriétaire. La tempête entière n’a peut-être duré que dix minutes ou un quart d'heure, mais les vents étaient très très très forts.

Un arbre est tombé sur un bâtiment au Caribou RV park.

Au total, ce sont près d'une trentaine d'arbres qui sont tombés au Caribou RV Park près de Whitehorse.

Photo : Photo fournie - Steve Berger-Husson

Il raconte être allé chercher tous les clients qui séjournaient sous des tentes pour qu'ils viennent se réfugier dans le bâtiment principal. En définitive, il y a eu plus de peur que de mal, car il avait fait couper des arbres potentiellement dangereux il y a tout juste deux semaines. Sans quoi, il y aurait eu des blessés, pense-t-il.

Nous avions enlevé quelques arbres dangereux, mais il en restait quatre ou cinq desquels nous étions toujours en train de discuter, si on devait les enlever ou non… Le problème est réglé parce qu'ils sont tous tombés!

Une citation de :Steve Berger-Husson, propriétaire du Caribou RV Park

Les prévisionnistes n’envisagent pas qu’un tel événement puisse se reproduire rapidement même si des orages pourraient toucher la région la fin de semaine prochaine.

Cet épisode météorologique, aussi violent et impressionnant soit-il, a pu malgré tout permettre de faire baisser le risque d'incendie dans le sud du territoire. Il est maintenant considéré comme bas à modéré pour cette région, selon le département des feux de forêt du gouvernement du Yukon, alors que plus au nord, la région de Dawson brûle.

Bannière promotionnelle avec le texte : Explorez les histoires du Grand Nord, ICI Grand Nord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !