•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cours en présence, vaccination : les universités de Sherbrooke se préparent à la rentrée

Des étudiants suivent un cours dans un amphithéâtre extérieur.

Les cours devraient se donner majoritairement en présence à l'Université de Sherbrooke (archives).

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Radio-Canada

À quelques semaines de la rentrée universitaire, les administrations se préparent à accueillir leurs étudiants. En ligne, en présence, ou un mélange des deux, la formule reste encore à définir.

Les autorités ont toutefois bon espoir d’offrir une rentrée avec un semblant de normalité. Le gouvernement prévoit même retirer complètement la distanciation sociale dans les établissements.

On a très hâte à une rentrée, une année académique plus à la normale.

Une citation de :Dr Miles Turnbull, vice-principal académique à l’Université Bishop’s

L’Université Bishop’s espère pouvoir offrir une année avec le plus de cours en présence possible. Cependant, un retour complet n'est pas dans les cartons, admet le vice-principal académique. Nous suivons d’abord les règles de la santé publique, explique le Dr Miles Turnbull. Nous n’aurons pas 100 % en présentiel.

Il estime qu'un quart des étudiants proviennent de l’étranger, expliquant pourquoi l’Université Bishop’s souhaite offrir certains cours en formule hybride, c'est-à-dire où il y a des gens qui sont en ligne ou en présentiel, explique-t-il.

D’après le Dr Turnbull, certains étudiants étrangers sont encore en attente de visa. La formule en ligne est donc nécessaire pour eux. Toutefois, il soutient que plus de 80 % des cours se feront dans les salles de classe.

Un scénario similaire à l'Université de Sherbrooke

La situation est similaire à l’Université de Sherbrooke, qui assure qu'au moins 80 % de cours se feront en présence.

L'Université a étudié deux scénarios pour la rentrée : un sans distanciation physique, et un deuxième qui considère une distanciation d’un mètre. Quel que soit le scénario, on est prêts, estime la vice-rectrice aux études de l’Université de Sherbrooke, Christine Hudon.

On a une forte proportion de cours en présence, au-dessus de 80 % pour le scénario à 1 m, encore plus pour le scénario sans distanciation.

Une citation de :Christine Hudon, vice-rectrice aux études de l’Université de Sherbrooke

Selon Christine Hudon, les cours en présence sont très importants pour les étudiants. Ils ne viennent pas à l’Université juste pour des cours [...], mais aussi parce qu’on [y] noue de nouvelles relations, on rencontre des gens qui viennent d’un peu partout, et à travers ça, on se développe comme personne.

Vaccination obligatoire dans les résidences de Bishop's

Le Dr Miles Turnbull, souligne que les conditions pour habiter en résidence universitaire seront strictes. Si les étudiants choisissent de rester en résidence, ils doivent nous fournir une preuve de deux vaccinations, ou ils doivent suivre un régime de testing hebdomadaire. Le vice-principal ajoute que seuls les vaccins reconnus par Santé Canada seront considérés comme une preuve vaccinale. Le vaccin russe Spoutnik V ou encore le Covaxin, fabriqué par Bharat Biotech en Inde, seront par exemple refusés.

La vaccination mobile est aussi envisagée par l’Université Bishop’s. Nous travaillons de concert avec la santé publique pour pouvoir offrir des cliniques qui soient mobiles [...] pour vacciner nos étudiants qui arriveront, a mentionné le Dr Miles Turnbull.

Le taux de vaccination de nos étudiants nous préoccupe, et on le suit de très près.

Une citation de :Dr Miles Turnbull, vice-principal académique à l’Université Bishop’s

De son côté, l'Université de Sherbrooke n'exige pas la vaccination pour qu'un étudiant soit admis en résidence universitaire.

L’Université souligne toutefois être prête à accueillir ces étudiants, qui seront soumis à une quarantaine obligatoire. Les résidences sont aménagées avec les consignes. Il y a des chambres réservées pour des quarantaines ou de l’isolement. Tout est bien rodé, explique Christine Hudon.

Concernant la vaccination sur le campus de l’Université de Sherbrooke, un service de vaccination est disponible sur place depuis juin 2021.

Quand arrivera la rentrée, on veut systématiser ça, le rendre facile.

Une citation de :Christine Hudon, vice-rectrice aux études de l’Université de Sherbrooke

Avec les informations d’Alexis Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !