•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le SPVG se dote d'un nouvel outil pour contrer les vols de vélos

Des cyclistes circulent dans une rue.

Garage 529 est un organisme pancanadien qui comptabilise une banque de données des vélos et de leurs propriétaires à travers le Canada et les États-Unis (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) s’est joint, mardi, à la plateforme Garage 529 qui permet d’envoyer des alertes au sujet de vélos volés.

Les cyclistes gatinois peuvent s’inscrire par l’entremise du web ou de l'application mobile de Garage 529 pour enregistrer les informations au sujet du vélo qu’ils possèdent. Lorsqu’un vol de vélo survient, un message peut être envoyé aux usagers de la région pour les alerter de rester à l'affût.

Quand on parle de prévention du crime, l’un des meilleurs outils, ce sont les yeux et les oreilles de notre population parce que, si on peut patrouiller et intervenir, on ne peut malheureusement pas être partout à la fois, en même temps, a souligné Andrée East, porte-parole du SPVG, en entrevue.

Une quarantaine de corps policiers utilisent cette plateforme, a mentionné le SPVG par communiqué mardi. On y affirme aussi que le Service de police de Vancouver a vu une baisse de presque 40 % des vols de vélo depuis 2016, année à partir de laquelle il a commencé à avoir recours à Garage 529.

Le Service de police d’Ottawa s’est doté de cet outil bien avant le SPVG, en mai 2019. Mme East a affirmé que le SPVG profite de l’expérience déjà acquise de l'autre côté de la rivière des Outaouais.

Elle a souligné qu’un programme appelé Mon vélo, j’y tiens! permettait déjà aux citoyens de Gatineau d’enregistrer leur vélo par mesure de prévention. Tout ce qui était identification des vélos avec des vignettes, on avait déjà ça, mais ce qui nous manquait, c’était vraiment la composante de l’application [d’appel] d’aide à la population et c’est vraiment avec Garage 529 qu’on peut aller chercher ça, a ajouté la porte-parole.

Le SPVG a soutenu, mardi, qu’il est seulement le deuxième corps policier québécois à se joindre à Garage 529.

En moyenne, le SPVG reçoit 250 plaintes pour vol de vélo par année. En 2020, une baisse significative a été remarquée et on estime qu’elle serait attribuable à la pandémie et au fait que la population a passé plus de temps à la maison.

L’agente East a toutefois relevé qu’il y a eu, depuis, des ventes de vélos records et qu’on peut donc s’attendre à une certaine remontée des cas de vol.

Avec les informations d'Émilie Bergeron

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.