•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éducation : le NPD demande des tests obligatoires pour les employés non vaccinés

Andrea Horwath.

La cheffe du NPD de l'Ontario, Andrea Horwath

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le NPD de l'Ontario demande à la province d'exiger que les travailleurs de l'éducation qui ne sont pas entièrement vaccinés subissent des tests de dépistage de la COVID-19 rapides avant d’aller travailler lorsque les élèves retourneront à l'école à l'automne.

La cheffe du NPD, Andrea Horwath, considère que le personnel de première ligne dans les écoles devrait être obligé de se faire tester régulièrement avant d'aller travailler afin de réduire les cas de COVID-19 et d'éviter d'autres fermetures.

Selon Mme Horwath, les travailleurs de la santé qui ne sont pas encore vaccinés devraient également être tenus de passer un test rapide avant d’aller travailler.

Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger nos progrès dans la lutte contre la COVID-19 - pour mettre fin à la maladie et aux pertes de vie, rendre cette année scolaire aussi normale que possible et aider les entreprises à rester ouvertes cette fois-ci, a déclaré Mme Horwath dans un communiqué.

Les parents de la province attendent le plan officiel du gouvernement pour la rentrée scolaire. Le premier ministre Doug Ford a promis de le dévoiler cette semaine.

Le plan devait initialement être présenté en juillet. Les élèves de moins de 12 ans restent à haut risque de contracter la COVID-19, parce qu'ils ne sont pas admissibles à la vaccination. Des centaines d'écoles de la province ont connu des éclosions lors des précédentes vagues du virus.

M. Ford a déclaré que son gouvernement s'assurera que les élèves retournent à l'école en personne au début du mois de septembre. Il a également déclaré que le plan de réouverture des écoles comprendra des protocoles de sécurité accrus, mais il a jusqu'à présent été avare de détails.

L'Association des infirmières et infirmiers autorisés de l'Ontario affirme que les infirmières et infirmiers sont gravement préoccupés par le manque d'information sur le plan de réouverture des écoles de l'Ontario.

Dans une lettre ouverte envoyée à M. Ford la semaine dernière, le groupe a déclaré que le plan devrait inclure une meilleure ventilation, le port du masque obligatoire à l’intérieur, la vaccination obligatoire des enseignants et des classes plus petites.

Avec les informations de CBC News

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !