•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rebond des cas de COVID-19 en Estrie à la suite des vacances de la construction

Un masque chirurgical abandonné est accroché dans les branches d'un arbuste.

Les cas actifs en Estrie ont presque quadruplé depuis le début des vacances de la construction.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

L'Estrie connaît un rebond des cas de COVID-19 depuis la fin des vacances de la construction. Alors que le 19 juillet, la région recensait moins d'une dizaine de cas actifs, le dernier bilan de la santé publique de l'Estrie en rapporte 39.

Depuis vendredi dernier, 25 cas se sont ajoutés dans la région, dont cinq depuis la veille.

Le réseau local de service (RLS) le plus touché est maintenant celui de Sherbrooke, avec 24 cas actifs. Six cas actifs sont recensés dans les RLS de la Haute-Yamaska et de Memphrémagog, un seul dans ceux du Val-Saint-François et du Granit, et un cas dernier actif se trouve dans un territoire à confirmer.

Une hospitalisation de moins est toutefois à signaler depuis la veille, selon les dernières informations de l’INSPQ. Trois personnes sont traitées à l'hôpital en raison de la COVID-19. Aucun décès ne s’ajoute aux 352 déjà signalés dans la région.

Les dernières données concernant la couverture vaccinale indiquent que 81 % de la population de l’Estrie de 12 ans et plus a reçu une première dose, et 64,7 % de la population est pleinement protégée. La tranche des 18-39 ans traîne toujours, avec moins de 70 % qui a reçu une première dose, et moins d'une personne sur deux la deuxième.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !