•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pohénégamook tente de se prémunir contre d’autres inondations

L'eau coule avec un fort débit dans un fossé. Des travailleurs creusent pour atténuer les effets de l'inondation.

En 2020, les fossés s'étaient transformés en rivières, aidés par la configuration du terrain en pente.

Photo : gracieuseté Ville de Pohénégamook

Radio-Canada

Un peu plus d'un an après les fortes pluies qui ont causé d'importants dommages aux infrastructures ainsi qu'à des maisons de Pohénégamook, la Ville a réalisé des travaux pour éviter qu'une situation similaire se reproduise.

Le 21 juin 2020, des dizaines de millimètres de pluie sont tombées sur Pohénégamook en quelques heures. La mairesse, Louise Labonté, rappelle qu’un épisode du même genre avait frappé un autre secteur de la ville en 2015.

Elle précise que depuis les événements, des routes ont été consolidées, particulièrement celle du Vieux Chemin.

On a travaillé, depuis l’an dernier, à améliorer nos infrastructures, à les protéger pour atténuer les impacts d’éventuels autres sinistres, fait-elle savoir. Mais c’est sûr que ce n’est jamais terminé. C’est toujours en continu.

Le ministère des Transports a aussi nettoyé des ponceaux et empierré des fossés pour mieux canaliser l'eau au cas où une nouvelle inondation surviendrait.

Une rue endommagée.

Une rue endommagée par l'orage à Pohénégamook en juin 2020.

Photo : Municipalité de Pohénégamook

En entrevue à Info Réveil, Louise Labonté a indiqué que l'administration municipale a aussi accompagné de nombreux citoyens lors du dépôt de leur demande d'indemnisation au ministère de la Sécurité publique.

Elle se désole de constater que certains propriétaires ne peuvent avoir aucune protection de la Sécurité publique.

Ce n’est pas toujours évident d’entrer dans les critères, même pour les propriétaires qui ont une assurance privée, explique-t-elle. [Certains] se retrouvent seuls devant le problème. C’est toujours déplorable de voir qu’ils ne peuvent avoir aucune aide, aucune protection.

Louise Labonté rappelle toutefois que chacun a un rôle à jouer pour protéger sa propriété et doit s’assurer d’avoir un bon drainage du terrain.

Pohénégamook a par ailleurs entrepris de se doter d'un plan d'adaptation aux changements climatiques.

Certains détails restent à déterminer, mais la Ville souhaite qu’il permette une meilleure planification des initiatives municipales au cours des prochaines années.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !