•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un mois de juillet battant des records de chaleur et de sécheresse en Saskatchewan

Le soleil est caché par les feuilles d'un arbre.

Une grande partie de la province fait actuellement l’objet d’un avertissement de chaleur, selon Environnement Canada. (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les municipalités de Hudson Bay, Last Mountain et Wynyard, en Saskatchewan, ont connu le mois de juillet le plus chaud jamais enregistré dans ces communautés.

Les régions de Melfort, Nipawin, Pilger et Prince Albert ont quant à elles connu le mois de juillet le plus sec jamais enregistré dans ces endroits.

Une situation mise en évidence par le travail de la firme Weatherlogics qui utilise les données des stations météorologiques gouvernementales afin de les compiler et les analyser.

Lorsque vous vivez une année record tant pour la chaleur que pour la sécheresse, cela met vraiment en évidence les difficultés auxquelles les agriculteurs sont confrontés en ce moment, souligne le président et scientifique en chef de Weatherlogics, Scott Kehler.

Ces dernières années, les provinces des Prairies ont définitivement connu des étés plus chauds, ajoute-t-il. Or, si nous regardons en arrière sur des périodes plus longues comme 30, 50 ou 100 ans, ces tendances ne sont pas aussi évidentes.

Selon la météorologue d'Environnement Canada, Natalie Hasell, ces différents records s'expliquent par la forte présence de crêtes atmosphériques, un phénomène observé à répétition dans les Prairies.

Certaines régions du territoire vont avoir une zone où la pression atmosphérique est basse, explique Mme Hasell.Cette ligne de dépression forme un creux, ce qui cause des précipitations. De l'autre côté du spectre, il y a des mesures de haute pression, ce qu’on appelle un anticyclone. Lorsqu’il y a une ligne, nous appelons ça une crête. 

Neuf records de chaleur

Neuf records de chaleur ont été enregistrés en Saskatchewan dimanche.

Une grande partie de la province fait d’ailleurs actuellement l’objet d’un avertissement de chaleur, selon Environnement Canada.

Les températures élevées devraient demeurer au moins jusqu’au milieu de la semaine.

Une grande partie de la province fait actuellement l’objet d’un avertissement de chaleur, selon Environnement Canada.

Les nouveaux records de chaleur du 2 août 2021 :

  • Buffalo Narrows (32,1 °C)
  • Key Lake (32,1 °C)
  • Kindersley (35,4 °C)
  • La Ronge (30,9 °C)
  • Leader (36 °C)
  • Maple Creek (35,7 °C)
  • Meadow Lake (32,8 °C)
  • Uranium City (32,5 °C)
  • Waskesiu Lake (31,7 °C)

Le 1er juillet dernier, 26 records de chaleur avaient été enregistrés par l’agence fédérale dans la province.

Avec les informations de Geneviève Patterson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !