•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une conseillère de Calgary veut le retour du masque dans la ville

Jyoti Gondek porte un masque.

La conseillère municipale Jyoti Gondek veut que Calgary en fasse davantage pour protéger ses habitants contre la COVID-19 alors que la province a annoncé lever toutes ses restrictions restantes.

Photo : Julie Debeljak/ CBC

Radio-Canada

Alors que le gouvernement albertain a levé quasiment toutes les restrictions sanitaires entourant la COVID-19, la conseillère municipale Jyoti Gondek demande à la Ville d'en faire plus pour protéger la population.

La conseillère municipale et candidate à la maire de Calgary Jyoti Gondek demande au conseil de tenir une réunion d’urgence pour discuter des actions pouvant être entreprises afin de continuer à protéger le public contre la COVID-19, dont le retour du port du masque.

Nous ne demandons pas beaucoup à notre gouvernement provincial, nous lui demandons simplement de faire son travail, soutient-elle.

Ce n'est pas beaucoup demander que les statistiques soient rendues publiques. Ce n'est pas beaucoup demander que d'être informé lorsqu'un cas actif de COVID-19 se trouve dans un endroit où il peut se propager.

La semaine dernière, la médecin hygiéniste en chef de la province, Deena Hinshaw, a annoncé que l’Alberta avait largement arrêté de procéder à la recherche de contacts, qu’elle cessera bientôt de tester les personnes présentant des symptômes légers et qu’il n’y aura plus d’isolement obligatoire pour les personnes touchées par la maladie.

Ces annonces ont été faites alors que le nombre de cas de COVID-19 est en augmentation, que le taux de reproduction et le taux de positivité croissent rapidement et que le variant Delta est devenu dominant.

La Dre Hinshaw a affirmé que l’Alberta allait maintenant gérer le coronavirus comme toute autre maladie respiratoire, une décision immédiatement condamnée par plusieurs experts.

Mme Gondek a affirmé à une foule de plusieurs centaines de manifestants rassemblés à Calgary pour la 4e journée consécutive, lundi, que le renoncement du gouvernement Kenney à ses responsabilités pousse d’autres ordres de gouvernement à agir.

Alors que la question de la santé publique est une compétence provinciale, Jyoti Gondek affirme que la Ville a des options à sa disposition, comme la réintroduction du port du masque obligatoire.

La Ville peut également demander à l'Agence de gestion des mesures d'urgence de Calgary de faire des mises à jour quotidiennes sur la présence de la COVID-19 dans les eaux usées.

Nous ferons tout ce que nous pourrons, affirme Mme Gondek.

Du soutien au conseil municipal

D’autres conseillers, comme Druh Farrell et Gian-Carlo Carra, ont déjà dit qu’ils soutenaient la réintroduction du port du masque obligatoire.

Je ne suis pas prête à juste abandonner et laisser la province mettre les gens en danger, affirme, sur les réseaux sociaux, Mme Farrell, qui a également participé au rassemblement de lundi.

Le maire Naheed Nenshi juge, pour sa part, que les dernières décisions de la province sont inexplicables et qu’elles pourraient permettre au virus de continuer à muter en le laissant se propager. Je ne veux pas répandre un variant albertain dans le monde.

Le Dr Joe Vipond, un médecin d’urgence et l’un des organisateurs des manifestations, pense qu’analyser les eaux usées peut aider, mais que cela ne donne pas suffisamment de détails pour comprendre si l’éclosion a lieu dans une école ou un lieu de travail spécifique.

Il demande à la province de rendre publiques les données qui ont mené à sa décision. C’est la première fois qu’une juridiction canadienne met à risque toute la population d’une province, note-t-il, ajoutant que les Albertains ont le droit de connaître les effets des récentes décisions sur leur santé.

Pour l’instant, aucune information sur la tenue éventuelle d’une réunion spéciale du conseil municipal n'a été rendue publique. Les manifestants devraient, eux, se réunirent à nouveau au centre McDougall de Calgary, mardi à midi.

Avec les informations de Julie Debeljak

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !