•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La facture monte encore pour la construction du nouveau centre de tri

Des employés se tiennent chaque côté d'un convoyeur pour trier les objets qui s'y trouvent.

Des employés trient manuellement des matières au centre de tri de Saguenay.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

Pour une deuxième fois en six mois, le règlement d’emprunt visant à construire un nouveau centre de tri de Saguenay augmente. Initialement fixé à 20 millions de dollars, l’emprunt a bondi à 38 millions de dollars en février, pour finalement atteindre 40,8 millions de dollars.

C’est donc dire que, depuis l’adoption du règlement d’emprunt initial, les coûts du projet ont doublé.

Lors de l’assemblée du conseil municipal de lundi soir, tenue à la salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière, le président du comité des finances de Saguenay, Michel Potvin, a indiqué que cette nouvelle hausse de 2,8 millions de dollars s’explique notamment par la hausse du coût des matériaux et par l’évolution du projet depuis les premières analyses.

Le centre de tri sera construit là où il se trouve actuellement, sur la rue Antonio-Lemaire, mais une parcelle de terrain a dû être acquise par la Ville. L’acquisition et l’aménagement de ce terrain ainsi que l’aménagement d’une voie de stationnement et d’une voie d’accès coûteront 1,5 million de dollars. L’achat et l’installation d’équipements destinés au traitement des matières recyclables nécessiteront l’injection de 12,5 millions de dollars. La construction du bâtiment connaît une hausse depuis les dernières évaluations, passant de 24 à 26 millions de dollars.

Lors de l’évaluation préliminaire, la bâtisse devait coûter 6,5 millions de dollars. Toutefois, les équipements sont devenus si désuets qu’ils ne pourront être récupérés. Une somme de contingence est aussi incluse au budget amendé de 40,8 millions de dollars. La Ville espère obtenir des compensations via Éco entreprises Québec (EEQ) et Recyc-Québec pour couvrir 95 % des coûts.

Reconduction du programme de crédit de taxes

La reconduction du programme de crédit de taxes à l’investissement en soutien aux entreprises désireuses de s’implanter sur le périmètre de la zone industrialo-portuaire de La Baie est officiellement reconduite. C’est ce qu’avait laissé présager un projet de résolution présenté lors de la séance du conseil municipal du 5 juillet. Le programme a pris fin le 31 décembre dernier. L’entreprise Métaux BlackRock avait écrit à la Ville pour lui demander de le reconduire. Selon la compagnie, qui souhaite implanter une usine de ferrovanadium au port de Grande-Anse, ce crédit de taxes est impératif pour la concrétisation de son projet.

Les élus lors du conseil de ville.

La séance du conseil municipal de Saguenay se tenait à la salle Pierrette-Gaudreault lundi.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

Le président de la commission Environnement et Développement durable de Saguenay, Simon-Olivier Côté, a mis en relief l’importance de soutenir les entreprises. Il est cependant d’avis qu’il faut axer davantage sur le développement durable et que certains crédits pourraient s’appliquer aux entreprises plus vertes.

Ce serait bien aussi éventuellement […] qu’on ait une vision de développement durable. Qu’on mette l’accent sur un parc industriel vert. Ce serait bien qu’on leur lance la balle et qu’on leur donne des orientations, a fait savoir le conseiller sortant, qui a annoncé qu’il ne sera pas candidat aux élections de novembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !