•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Interdit de stationner, mais aucun panneau pour l'indiquer

Le conducteur du camion de collecte des déchets doit s'y prendre à quelques reprises pour emprunter la rue Saint-Augustin.

Le conducteur du camion de collecte des déchets doit s'y prendre à quelques reprises pour emprunter la rue Saint-Augustin.

Photo : Radio-Canada

Réaménagée il y a deux ans, une rue du quartier Saint-Jean-Baptiste est désormais trop étroite pour permettre le stationnement. Les automobilistes s'y garent tout de même, faute de signalisation.

Lors de notre passage à l'intersection des rues Saint-Augustin et d'Aiguillon, quatre voitures étaient stationnées du côté gauche de la rue Saint-Augustin. Au même moment, le conducteur d'un camion de collecte des déchets tentait tant bien que mal d'emprunter la rue. Après deux ou trois tentatives, il a réussi à se glisser dans l'espace restreint.

Dans sa manœuvre, il a dû monter sur le trottoir là où circulaient des piétons.

Les voitures stationnées en bordure de la rue Saint-Augustin dans le quartier Saint-Jean-Baptiste empêchent les véhicules utilitaires et d'urgence de circuler librement dans le secteur.

Les voitures stationnées en bordure de la rue Saint-Augustin dans le quartier Saint-Jean-Baptiste empêchent les véhicules utilitaires et d'urgence de circuler librement dans le secteur.

Photo : Radio-Canada

C'est dangereux, dénonce Jean-François Trépanier, résident du quartier depuis plus de 40 ans. Plusieurs fois, il a appelé la Ville de Québec pour se plaindre dans les derniers mois. Tout ce qu'ils font, c'est envoyer des policiers. Ils remettent des constats d'infraction en série et c'est tout, déplore-t-il.

Il y a encore quelques années, le stationnement était permis avec vignette dans cette rue. La Ville a entrepris des travaux il y a deux ans qui ont changé la configuration de la rue. Quand la Ville a refait la rue, elle l'a amincie pour que les gens comprennent visuellement qu'ils ne pouvaient pas se stationner là, explique-t-il.

La Ville n'a toutefois pas installé une signalisation qui le dit explicitement.

Ça peut devenir un problème lors d'une situation d'urgence, croit le résident. Le passage d'un camion de pompier pourrait être ralenti lors d'une intervention dans le quartier.

Déneigement

Mais alors pourquoi dans cette rue où le stationnement est interdit en tout temps affiche-t-on une pancarte sur laquelle il est inscrit qu'il est interdit de se stationner la nuit lorsque les feux clignotent?

Une pancarte d'interdiction de stationner.

Une pancarte indique une interdiction de stationner lors des opérations déneigement dans une rue du quartier Saint-Jean-Baptiste où le stationnement est déjà interdit en tout temps.

Photo : Radio-Canada

Certains automobilistes sont perplexes. Un conducteur rencontré sur place croyait que cette interdiction ouvrait la porte à du stationnement en dehors de celle-ci.

Selon M. Trépanier, cette pancarte semble avoir été installée avant les travaux de réfection, lors des opérations de déneigement, à une époque où le stationnement était permis.

Problème résolu

Vingt-quatre heures après notre passage, la Ville a finalement corrigé le tir. Dans un courriel, la Ville reconnaît que le stationnement devrait être interdit. Les données de la Ville indique toutefois qu'un panneau y est installé. Les employés de la Ville se sont rendus sur place et ont installé le panneau manquant.

La Ville de Québec a corrigé le tir et ajouté un panneau pour interdire le stationnement, rue Saint-Augustin

La Ville de Québec a corrigé le tir et ajouté un panneau pour interdire le stationnement, rue Saint-Augustin

Photo : Jean-François Trépanier

Au moment de leur passage, des voitures y étaient stationnées. Au lieu de remettre des constats d'infraction, ils ont laissé dans le pare-brise des avertissements.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !