•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un programme de MBA créée une bourse destinée aux étudiants noirs

Les deux étudiants portent une cravate et regarde la caméra.

Bilal Habib (à gauche) et Nonso Molokwu font partie d'un groupe d'étudiants qui a réussi à convaincre l'école de gestion Rotman de l'Université de Toronto de mettre en place une bourse pour les étudiants noirs.

Photo : Bilal Habib

Radio-Canada

Des étudiants d’un programme de maîtrise en administration des affaires (MBA) de l'école de gestion Rotman de l’Université de Toronto ont réussi à convaincre leur université de mettre en place une bourse destinée à des étudiants noirs. Selon eux, il s’agit d’une première étape pour rendre leur programme plus accessible et éventuellement accroître le nombre de personnes noires occupant des postes de direction.

Lorsque Bilal Habib a examiné sa cohorte à l'école de gestion Rotman de l'Université de Toronto, il a constaté certaines disparités.

Le meurtre de George Floyd par un policier de Minneapolis l'année dernière l'a incité à analyser de plus près son programme et ce qu'il a trouvé n'était pas prometteur.

Il n'y avait pas beaucoup d'étudiants noirs dans le programme, dit-il.

Actuellement, moins de 2,5% des étudiants au programme de MBA du matin et du soir à l'école de gestion Rotman de l'Université de Toronto sont Noirs. Il s’agit d’un programme de trois ans à temps partiel qui propose des cours tôt et tard dans la journée afin que les étudiants puissent travailler pendant la journée. Le programme est une alternative au programme de MBA à temps plein qui dure normalement deux ans.

Avec un groupe d'étudiants de Rotman, Bilal Habib a décidé d'essayer de faire changer les choses. Il a réussi à convaincre l'université de mettre en place une bourse pour les étudiants noirs.

L'objectif global est de supprimer les barrières financières pour les étudiants de la communauté noire, afin que faire un MBA soit une option viable pour eux.

Une citation de :Bilal Habib, étudiant

Le manque de représentation dénoncé

Bilal Habib espère que l’argent aidera à briser le cycle des étudiants noirs évincés de l'enseignement supérieur en raison d'obstacles systémiques, créant ainsi un avenir meilleur pour les générations à venir.

Nonso Molokwu fait également partie du groupe à la tête de cette initiative. Né au Nigeria, il fait partie de la poignée d'étudiants noirs de sa classe.

Il y a un certain niveau de déception lorsque vous commencez et que vous ne voyez pas des gens qui vous ressemblent en classe. C'est un peu décevant et c'est vraiment l'une des raisons pour lesquelles nous avons commencé cela, a-t-il dit à l’émission de CBC Metro Morning.

La bourse vise à réduire les obstacles, dont le plus important est le coût de l'enseignement supérieur.

Poursuivre un programme de MBA est certainement un engagement financier énorme. Et cela dissuade définitivement les gens de vouloir aller de l'avant avec cela, affirme Nonso Molokwu.

L’étudiant dénonce également le manque de représentation dans les conseils d’administration des entreprises et le manque de personnes noires aux postes de direction. Selon lui, ces réalités prennent racine dans la salle de classe.

Quand vous pensez au manque d'étudiants noirs et au manque de représentation à ce niveau d'enseignement, vous commencez à voir l'impact de cela au bout de la ligne, ajoute-t-il.

Plus vous avez fait des études supérieures, plus vous pouvez poursuivre une carrière, n'est-ce pas?

Une citation de :Nonso Molokwu, étudiant

Le projet attire l’attention d’un chanteur

Le projet a récolté une certaine attention ces dernières semaines. Montell Jordan, un chanteur de R&B américain connu pour son single de 1995 This Is How We Do It, a salué l'effort.

Dans une vidéo, le chanteur a applaudi les étudiants qui ont fait pression pour la bourse, allant même jusqu'à chanter une partie de sa chanson à succès.

Je suis fier de vous. Nous avons besoin de plus de dirigeants noirs. Et des initiatives comme celle-ci sont très rafraîchissantes à voir. Je vous suis reconnaissant. Je vous suis reconnaissant. Je suis extrêmement fier du programme parce que This Is How We Do It, a déclaré Jordan dans une vidéo partagée par Habib sur Twitter.

Habib avoue que le message a remonté le moral du groupe. J'ai contacté Montell et je lui ai dit ce que nous faisions, et il était tellement heureux, explique-t-il.

Selon un professeur, les futurs leaders doivent être vus en classe

Le professeur agrégé à l'Université de Toronto et directeur des initiatives de diversité et d'inclusion à Rotman Nouman Ashraf estime qu'un manque de représentation dit quelque chose aux étudiants.

Si nous ne voyons pas de futurs leaders dans notre classe, nous disons que le leadership ne se présente que sous une forme particulière… Et nous devons y remédier. Nous devons remettre cela en question et nous devons changer cela, affirme-t-il.

Bien que le projet soit mené par des étudiants, les dons seront collectés directement par l'université.

Tous les profits serviront à fournir un soutien financier aux étudiants noirs qui postulent au programme de MBA du matin et du soir.

Avec le reste du groupe d'étudiants, Nonso Molokwu espère que la bourse pourra aider autant de personnes que possible et conduire à plus de diversité dans son programme.

À quoi ressemble le succès en ce moment? Je ne pourrais pas vraiment vous le dire. Mais je pense que ce que nous recherchons, c'est juste une représentation. Nous voulons la voir lorsqu'on marche sur le campus de l'Université de Toronto, conclut-il.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !