•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une bonne communication pour une meilleure cohabitation en campagne

Une voiture dépasse un véhicule agricole sur une route de campagne.

Une voiture dépasse un véhicule agricole sur une route de campagne (archives)

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Radio-Canada

La pandémie a créé un afflux de citadins en région rurale, et l’Union des producteurs agricoles de l’Estrie (UPA-Estrie) souhaite sensibiliser ces nouveaux venus à la réalité de la campagne pour une meilleure cohabitation.

Sur sa page Facebook, l’UPA-Estrie rappelle que les odeurs, le bruit et la circulation des tracteurs à basse vitesse font partie de la production agricole... et donc, de la vie à la campagne.

Le président de l'UPA-Estrie et producteur de lait et acériculteur à Valcourt François Bourassa explique que la cohabitation se fait toutefois plutôt bien en Estrie.

Il y a eu beaucoup de travail de sensibilisation par l’UPA, la Ville de Sherbrooke et les autres MRC de l’Estrie. Il y a eu peu de plaintes.

Une citation de :François Bourassa, président UPA-Estrie

Selon lui, la communication est essentielle entre les producteurs et les autres citoyens pour éviter les conflits.

Les odeurs comme principal irritant

Il précise que les odeurs demeurent l’un des inconvénients les plus souvent relevés.

Nous l'avons vécu à Maricourt. C’est l'inconvénient qui est le plus souvent relevé. Quand il y a de nouveaux projets, on nous le rappelle dans les consultations, note François Bourassa.

La circulation des tracteurs sur les routes fait aussi partie des inconvénients.

On sollicite la patience des conducteurs, parce que les tracteurs roulent lentement, rappelle M. Bourassa.

Les activités agricoles demeurent un plus pour les citoyens, qui ont accès à des produits frais. Mais ça entraîne certains inconvénients.

Une citation de :François Bourassa, président UPA-Estrie

Les sentiers de motoneigistes ont été le dernier conflit avec les producteurs ruraux, pour lequel une campagne de sensibilisation a aussi été faite pour régler les problèmes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !