•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un jeune de 18 ans blessé par balle à Montréal

Une policière analyse une scène de crime dans une rue.

Des enquêteurs et des techniciens en identité judiciaire se trouvent sur les lieux où se sont déroulés les événements afin d'analyser la scène.

Photo : Radio-Canada / Stéphane Grégoire

Radio-Canada

Un jeune de 18 ans repose dans un état stable après avoir été blessé par balle lors d'un conflit dimanche soir dans l'arrondissement de Saint-Léonard, à Montréal.

Plusieurs appels signalant des coups de feu ont été reçus au 911 vers 20 h 45.

Le conflit entre un groupe de personnes aurait éclaté rue Capri avant de se déplacer rue Ligneris.

Un pare-brise cassé par un projectile d'arme à feu.

Selon le SPVM, au moins un coup de feu aurait été tiré sur la victime.

Photo : Radio-Canada / Stéphane Grégoire

Selon les premières informations recueillies par les policiers, au moins un coup de feu aurait été tiré sur la victime.

Le jeune homme, connu des services de police, a été blessé au bas du corps et transporté en centre hospitalier, a indiqué la porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) Véronique Comtois.

Des policiers se tiennent à côté de véhicules du SPVM.

Le conflit entre un groupe de personnes aurait éclaté rue Capri avant de se déplacer rue Ligneris, dans l'arrondissement Saint-Léonard, à Montréal.

Photo : Radio-Canada / Stéphane Grégoire

Des enquêteurs et des techniciens en identité judiciaire se trouvent sur les lieux où se sont déroulés les événements afin d'analyser la scène. Un maître-chien a également été appelé en assistance pour effectuer des recherches.

Le SPVM ne fait état d'aucune arrestation pour le moment.

On recense au moins 15 événements impliquant des armes à feu durant le mois de juillet à Montréal.

Avec les informations de La Presse canadienne

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.