•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des vacances de la construction fructueuses pour l'industrie touristique au pays

Malgré l’absence des touristes étrangers, les acteurs du milieu dressent un bilan encourageant.

Un jeune garçon, dans l'eau jusqu'à la taille, avec les bras en l'air.

Des dizaines de milliers de Québécois ont pris congé pendant les vacances de la construction.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Géraldine Martin

Les vacances touchent à leur fin pour des dizaines de milliers de Québécois. Après de longs mois de restrictions des déplacements en raison de la pandémie, les vacanciers étaient nombreux à profiter de leur congé pour sillonner les routes du pays et renouer avec des activités touristiques.

Malgré l’absence des touristes étrangers, les dernières semaines ont été une vraie bouffée d’air frais pour les acteurs du milieu touristique.

En Mauricie et au Centre-du-Québec, l’achalandage a été tel durant les vacances de la construction que des hôteliers ont dû refuser des clients de dernière minute qui se sont présentés sans réservation. De nombreux restaurants ont affiché complet et ont tourné à plein régime.

Tout le staff était dans le jus, explique Catherine Dallaire, serveuse au restaurant Angéline à Trois-Rivières. D’habitude, les lundis soir, c’est super tranquille, on est trois-quatre serveuses, puis là depuis deux semaines, on est huit serveuses […] juste à cause des vacances de la construction, ajoute-t-elle.

Plus à l'est, l’arrivée des touristes québécois s’est également fait sentir.

C'est l'fun de revoir les gens du Québec!, confie au téléphone Sophie Belliveau, directrice générale du camping Ocean Surf à Shédiac, au Nouveau-Brunswick. De nombreux Québécois qui avaient l’habitude de se rendre dans son camping pour les vacances de la construction n’ont pas pu le faire l’été dernier en raison de la fermeture des frontières.

Au cours des dernières semaines, le camping a fonctionné à plein rendement : ses 500 sites ont tous été réservés. Ça fait une grosse différence, explique Mme Belliveau, dont le camping se remplissait seulement les fins de semaine la saison dernière.

L’ouverture du marché lui offre une plus grande prévisibilité, qu’elle accueille avec soulagement. Les gens sont tellement contents de revenir en Acadie, c'est une belle réunion.

Des touristes en maillot de bain et des parasols sont dispersés sur le sable près de la mer.

Avec l'ouverture des frontières provinciales, les touristes sont de retour au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada

Parmi les destinations les plus prisées figure Québec. La Vieille Capitale trône au sommet du palmarès des destinations les plus visitées au pays pendant la semaine du 18 au 24 juillet, devant Vancouver, Halifax et Calgary.

« Besoin de voir autre chose »

Les vacances de la construction ont fait le bonheur des acteurs du milieu touristique, mais surtout celui des vacanciers.

Les vacances de la construction, une période cruciale pour l’industrie du tourisme

C’est comme si j’étais sorti d’une cave après un an et demi comme un ours polaire. Ça fait du bien de voir des restaurants ouverts, glisse Ray Hagh, un Montréalais en visite à Ottawa pour la longue fin de semaine.

Prendre des vacances est essentiel, note la psychologue Rose-Marie Charest, dans une entrevue accordée plus tôt cette semaine à l’émission de radio Le 15-18, particulièrement dans une année de pandémie, comme celle que l’on vient de traverser où notre univers a été rapetissé, on a besoin d’élargir nos horizons, de voir autre chose .

Les vacances, c’est l’occasion de vivre des expériences avec des gens qu’on ne croise pas le reste de l’année. Ce type de relations là, particulièrement cette année, c’est extrêmement important, ajoute-t-elle.

Avec les informations de Colin Côté-Paulette et Jacob Côté

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !