•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : comment se dessine la rentrée scolaire au Manitoba?

Une classe vide avec, en avant-plan, une bouteille de désinfectant.

La province prévoit annoncer son plan pour la rentrée scolaire cette semaine.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Dans quelques semaines, ce sera septembre, et plusieurs questions demeurent par rapport à la rentrée scolaire et à la COVID-19. Un porte-parole provincial a dit vendredi qu’un plan pour la rentrée serait annoncé dans la prochaine semaine. Voici l’état de la situation en ce moment.

Restrictions sanitaires dans les écoles

Lundi dernier, le médecin hygiéniste en chef de la province, Brent Roussin, a affirmé qu’il visait à ce que les élèves retournent à l’école le plus normalement possible cet automne.

Nous savons que la COVID circulera toujours, particulièrement chez les personnes qui ne sont pas vaccinées, nous devrons donc avoir des plans flexibles, a-t-il déclaré, en ajoutant que d’autres informations seraient données bientôt.

Mais ce que nous savons est que nous voulons faire tout en notre pouvoir pour ramener les enfants à l’école et pour les garder à l’école le plus normalement possible.

En mai, le ministre de l’Éducation, Cliff Cullen, a annoncé 58 millions de dollars pour aider les écoles à composer avec la COVID-19 durant la prochaine année scolaire.

Vaccination

Les autorités sanitaires incitent les parents à faire vacciner leurs enfants de 12 ans et plus à temps pour la rentrée scolaire, mais la province ne les y oblige pas.

En date de vendredi, 52,9 % des Manitobains âgés de 10 à 19 ans avaient reçu au moins une dose de vaccin.

En conférence de presse le 21 juillet dernier, la Dre Joss Reimer, responsable du groupe de travail du Manitoba sur la campagne de vaccination, a indiqué que les enfants devraient avoir reçu une première dose avant le 27 juillet pour être pleinement immunisés à la rentrée scolaire.

La Dre Reimer a aussi affirmé que la province réfléchissait à offrir la vaccination à l’école.

Questionnée, en entrevue à la radio CBC la semaine dernière, à propos de la vaccination obligatoire pour aller à l’école, la Dre Reimer a répondu qu’il s’agissait d’un sujet de discussion du groupe de travail, mais qu’aucune recommandation officielle n’avait été faite au gouvernement provincial en ce sens.

Enfants de moins de 12 ans

Actuellement, aucun vaccin contre la COVID-19 n’est approuvé au Canada pour les enfants de moins de 12 ans.

Des essais cliniques sont en cours pour déterminer l’efficacité et la sécurité des vaccins chez les moins de 12 ans, mais aucun vaccin n’est attendu avant la fin de l’année pour eux.

Puisque les enfants ne peuvent encore recevoir le vaccin, les autorités ont affirmé que le meilleur moyen de les protéger était de vacciner le plus grand nombre de personnes admissibles possible.

Si les employés et les élèves admissibles sont vaccinés, nous verrons beaucoup moins de transmission, a indiqué le Dr Brent Roussin lundi dernier.

Mercredi, la Dre Joss Reimer a été questionnée à savoir si la province comptait baser l’admissibilité des enfants sur leur année de naissance plutôt que sur leur âge afin d’en vacciner davantage, comme cela se fait ailleurs au Canada.

Elle a répondu que la province s’en tenait à l’admissibilité basée sur l’âge, puisque c’est ce qui est recommandé par Santé Canada et ce qui a été utilisé dans les études sur les vaccins.

Elle a toutefois ajouté que cette question serait revisitée si la province décidait d’administrer des vaccins à l’école.

Avec les informations de Sarah Petz

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !