•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La moitié des travailleurs de Saskatoon et de Regina de retour au bureau, selon un expert

Centre ville de Saskatoon en printemps.

Les propriétaires tendent la main aux locataires et essayent de trouver des solutions qui fonctionnent pour eux, selon Richard Jankowski.

Photo : Radio-Canada / Trevor A Bothorel

Radio-Canada

Un expert en immobilier commercial affirme qu’environ 50 % des travailleurs de Regina et Saskatoon sont de retour au bureau.

Richard Jankowski, le directeur général du courtage pour la Saskatchewan chez Colliers International, tire ses informations des conversations que son entreprise a eues avec des propriétaires, des groupes de locataires et le gouvernement.

En entrevue à la radio de CBC, il déclare que le taux de retour varie d'une entreprise à l'autre, que ce soit à Saskatoon ou à Regina.

Il estime qu'un pourcentage plus élevé de la main-d'œuvre est retourné dans les bureaux situés dans les plus petits marchés de la Saskatchewan.

Selon M. Jankowski, la province connaîtra une période de transition de six à neuf mois.

Les politiques de retour et de télétravail sont notamment des paramètres qui sont encore en train d’être établis.

Je pense que, pour l'avenir, il y a encore de l'angoisse à propos du variant et de ce que cela va signifier.

Une citation de :Richard Jankowski, expert en immobilier commercial pour Colliers international

Incertitude autour du variant Delta

M. Jankowski indique qu'il reste à déterminer comment adapter les espaces de bureaux, en particulier avec l'incertitude entourant le variant Delta.

Bien que certaines compagnies croient que leurs employés peuvent travailler à partir de la maison, elles n’investissent pas encore de plus petits espaces de bureau, souligne l’expert.

Celui-ci relève également la tendance vers des contrats de location de courte durée et des incitatifs plus importants.

Il explique que les propriétaires tendent la main aux locataires et essayent de trouver des solutions qui fonctionnent pour eux.

Une bonne nouvelle pour la relance économique

Selon le directeur général de la Chambre de commerce de Regina, John Hopkins, le retour des travailleurs dans les bureaux est une bonne nouvelle.

L'impact économique se fera sentir rapidement dans les restaurants et les cafés, ce sera probablement la première chose que nous verrons et cela est positif, dit-il.

M. Hopkins ajoute que la tendance va s’étendre ensuite aux autres commerces, tant dans les centres-ville que dans les quartiers.

Pour ce qui du nombre de personnes qui retournent au bureau, il estime que le retour ne se fera jamais à cent pour cent. Travailler à domicile, il y a un certain appétit pour ça , affirme-t-il.

John Hopkins croit par ailleurs que la période de transition qui doit être envisagée dépend des différents secteurs d’activités.

Je pense que selon les secteurs, ça va être de six à neuf mois. Pour certains secteurs, l’impact sera plus long, notamment dans le secteur de l'hôtellerie. Il faudra des années avant que cela ne revienne à la normale, conclut-il.

Avec des informations de The Morning Edition et de Désiré Kafunda

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !