•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le rappeur DaBaby exclu de Lollapalooza après des commentaires homophobes

Un homme torse nu se tient debout sur scène.

DaBaby au festival Rolling Loud, à Miami, le 25 juillet dernier

Photo : Getty Images / Rich Fury

Associated Press

Le rappeur américain DaBaby a été retiré de la programmation du festival de musique Lollapalooza dimanche, après avoir émis des commentaires crus et homophobes la semaine dernière alors qu’il se produisait sur scène à Miami.

L’artiste de 29 ans, né à Cleveland, en Ohio, devait donner un concert dimanche soir pour la soirée de clôture du festival, qui se déroule au centre-ville de Chicago. Toutefois, l’équipe d’organisation de Lollapalooza a publié un message sur Twitter dimanche matin indiquant qu’il serait remplacé par le rappeur Young Thug, qui se produira à 21 h.

Lollapalooza a été fondé sur des valeurs de diversité, d’inclusion, de respect et d’amour, peut-on lire sur le fil Twitter du festival. Avec cela en tête, DaBaby ne se produira pas ce soir au Grant Park.

Des propos qui ne passent pas

Dimanche dernier, à l’occasion du festival Rolling Loud, à Miami, le rappeur s’est adressé à la foule en lâchant un commentaire pour le moins méprisant.

Si vous ne vous êtes pas présentés ici aujourd’hui avec le VIH [virus de l'immunodéficience humaine], le sida ou quelconque maladie transmise sexuellement qui vous tuera d’ici deux ou trois semaines, mettez la lumière de votre cellulaire dans les airs, a-t-il affirmé. Il a continué en demandant à ses fans de lever leur téléphone si ces personnes n’étaient pas des hommes homosexuels ayant des relations sexuelles dans des aires de stationnement.

Plusieurs artistes ont pris la parole au cours des derniers jours pour dénoncer les propos du rappeur, notamment Madonna, Dua Lipa, Questlove et Elton John, qui a écrit sur Twitter : [Ces propos] alimentent la stigmatisation et la discrimination. C’est l’opposé de ce dont notre monde a besoin pour lutter contre l’épidémie de sida.

DaBaby, Jonathan Kirk de son vrai nom, s’est excusé sur Twitter le 27 juillet, avouant que ce qu’il avait dit était insensible et qu’il n’avait pas l’intention de blesser qui que ce soit. Actif depuis 2015, le rappeur qui a grandi en Caroline du Nord a vu sa popularité grimper depuis 2019, notamment avec sa chanson Rockstar, en nomination pour plusieurs prix Grammy.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !