•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme se noie dans le fleuve près de l'Anse-Benson à Lévis

Bord du fleuve Saint-Laurent, depuis Lévis.

La police de Lévis a reçu le signalement vers 3 h 30, dimanche.

Photo : Radio-Canada / Kassandra Nadeau-Lamarche

Radio-Canada

Une soirée arrosée entre amis a pris fin de façon tragique dans la nuit de dimanche, à Saint-Romuald. Simon Bélanger, 40 ans, de Saint-Jérôme, a trouvé la mort dans les eaux du fleuve à proximité de l’Anse-Benson.

Le porte-parole du Service de police de Lévis (SPVL) explique que trois personnes en état d'ébriété de Saint-Jérôme se trouvaient dans ce parc situé non loin de l’hôtel de ville de Lévis.

L'une d'elles une femme est tombée à l'eau. L'homme a alors sauté pour lui porter secours. Le quadragénaire a été retrouvé inanimé en train de flotter à la surface. C'est la troisième personne du groupe une autre femme qui a donné l'alerte et appelé les secours.

Celle qui était tombée à l'eau a réussi à regagner la rive par ses propres moyens. Elle était en état d'hypothermie quand les secours et les forces de l'ordre sont arrivés. Les ambulanciers l'ont conduite vers un centre hospitalier. On ne craint pas pour sa vie.

Les circonstances à savoir pourquoi ils se sont retrouvés à cet endroit-là et comment ça s'est produit, on n'a pas ces informations-là. C'est sous enquête en ce moment.

Une citation de :Jean-Sébastien Levan, porte-parole du SPVL

Les policiers, les ambulanciers, les pompiers et la garde côtière sont intervenus sur place. En moins d'une heure de recherches, la dépouille de l’homme a pu être repêchée, non loin du parc.

Le lieu du drame n’est pas reconnu pour être problématique. L’Anse-Benson attire des rassemblements, mais qui nécessitent rarement l’intervention des autorités, précise le sergent de poste de la police de Lévis, Maxime Bouchard.

Avec les informations de Kassandra Nadeau-Lamarche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !