•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le canal de la Belle Rivière était obstrué

Un chenal recouvert de sable.

Le chenal a été complètement obstrué par du sable pendant une bonne partie de la journée samedi.

Photo : Facebook : Club nautique Belle-Rivière

Flavie Villeneuve

Toute la journée de samedi, les plaisanciers n'ont pas été en mesure d’accéder au lac Saint-Jean par l’embouchure de la Belle Rivière dans le secteur de Saint-Gédéon. Dimanche matin, l'eau est revenue dans le chenal, mais Rio Tinto a tout de même tenu une réunion exceptionnelle pour comprendre le phénomène.

Plusieurs riverains ont publié des photos sur les réseaux sociaux montrant que le chenal avait été totalement obstrué par du sable. Des citoyens ont également écrit à Radio-Canada pour dénoncer la dégradation du chenal depuis le début de l’été.

Ce qu'on pense, c'est qu'il y a eu une pression d'eau qui s'est accumulé avec le bouchon qui s'était formé puis que cette pression-là, finalement, a permis de dégager le bouchon. La situation est fluide. Ça pourrait se reproduire. Ce n'est pas quelque chose qu'on exclut, explique le porte-parole de Rio Tinto, Simon Letendre.

Il précise que des analyses supplémentaires devront être effectuées pour comprendre ce qui se passe dans le secteur.

Le maire de Saint-Gédéon, Émile Hudon, se dit satisfait de sa rencontre d'urgence avec Rio Tinto à la suite du blocage de l'embouchure.

L'entreprise précisait avoir effectué plusieurs relevés au cours des mois de juin et de juillet pour surveiller la situation.

Tout ça va être étudié pour qu'au début de l'automne Rio Tinto soit en mesure de regarder une solution, indique M. Hudon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !